Twitter

La RATP débarque sur Twitter… ou presque

Au début, ça partait d’une bonne intention : la RATP se renforce dans le 2.0 et le temps réel en ouvrant 4 comptes Twitter pour 4 lignes de métro un peu chaudes à Paris : 1, 4, 12 et 13. Et puis, évidemment, ça a dérapé…

Les « fake accounts » sur Twitter, en fait, ça ne casse pas une brique (ce titre est un jeu de mots, si si)

La récente polémique sur les faux followers (plus facile à écrire qu’à dire sans rire) du candidat républicain à la présidentielle américaine Mitt Romney a permis de faire émerger une problématique courante pour les utilisateurs de Twitter : que penser de ces faux comptes qui nous suivent, nous anonymes ou pseudo-influents, ou alors les « vrais » influents ? Pour essayer de tirer au clair cette question, j’ai fait joujou avec les chiffres, Excel, les courbes de régression et FakersPeople. BREF CE PAPIER EST PASSIONNANT.

Klout Me I’m Famous

Klout Me I’m Famous

Non, il n’y a pas de faute d’orthographe dans ce titre. Aussi décrié qu’admiré (selon la profession que l’on exerce sur le ouèbe), l’outil Klout permet sur le « papier » de comparer l’influence des acteurs du Net. Exerçons-nous donc sur les candidats à la #Présidentielle2012 et élargissons notre champ de vue avec un second outil et d’autres acteurs politiques. Et quelques pseudo-révélations surnagent…