cinéma

The Cinematic Orchestra : critique en 7 actes.

The Cinematic Orchestra : critique en 7 actes.

Pas toujours évident de s’improviser critique musical, si tant est qu’il existe une norme pour le devenir. Résultat, pour le (jusque là) plus brillant album de 2012, « In Motion #1 » de The Cinematic Orchestra, je n’ai rien trouvé de mieux que… d’écrire une nouvelle.

[ALBUM] Olafur Arnalds – « Another Happy Day »

[ALBUM] Olafur Arnalds – « Another Happy Day »

Quand le réalisateur Sam Levinson a déclaré aux producteurs de son premier film qu’il voulait que ce soit un jeune compositeur islandais de 22 ans néophyte dans les BO hollywoodiennes qui fasse la sienne, ils l’ont pris « pour un dingue ». Un peu moins de deux ans plus tard, le résultat est là, pimpant, émouvant. Trop, parfois, mais beau.