Musique de nuit, épisode 4.

Quatrième épisode pour 2019 de ma traditionnelle série des « Musique de nuit », où je conjugue sonorités nocturnes et bons mots à ressortir en conversation.

2019. EPISODE 4 (Spotify link vers la playlist Musique de nuit 2019)
HAMMOCK – « Then The Quiet Explosion »

« Il n’y a pas de raison que tu considères qu’un homme ait vécu longtemps parce qu’il a des cheveux blancs et des rides : il n’a pas vécu longtemps, il a longtemps existé. Irais-tu jusqu’à considérer comme ayant beaucoup navigué un homme qu’une terrible tempête aurait intercepté à la sortie du port, qu’elle aurait ensuite promené de-ci de-là et au gré de vents furieux et contradictoires, elle aurait fait tourner en rond sur le même périmètre ? Il n’a pas beaucoup navigué, il a été beaucoup ballotté. »

(Taken from « De la brièveté de la vie » de Sénèque)

Musique de nuit 2019 : épisode 1 / épisode 2 / épisode 3 / épisode 5

Dans les archives : à retrouver également, ma playlist « Musique de nuit » 2018 avec 50 titres qui feront aussi la job cette année.

Préalablement, quelques autres playlists ponctionnables au besoin ont déjà été publiées dans ces colonnes.

Genre celle-ci (Spotify link direct genre là).

Et aussi celle-là (Spotify link direct par ici).

Et, parallèlement, checkez donc cette page générale où se retrouvent mes anciennes playlists thématiques depuis genre tout plein d’années. Beaucoup d’entre elles s’écoutent avec peu de lumière à disposition.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.