Musique de nuit, épisode 3.

Troisième épisode pour 2019 de ma traditionnelle série des « Musique de nuit », où je conjugue sonorités nocturnes et bons mots à ressortir en conversation. Et oui, j’ai traîné.

2019. EPISODE 3 (Spotify link vers la playlist Musique de nuit 2019)
SELOFAN – « Give Me A Reason »

Selofan est un duo électro-pop grec qui, avec « Vitrioli » (loin, très loin d’être le premier album de ce groupe particulièrement prolifique) et plus particulièrement son introduction « Give Me A Reason », m’a fait replonger dans une post-nostalgie synth-pop coincée entre (version connue) Orchestral Manoeuvres in the Dark et Nitzer Ebb et entre (version pas connue) Echo Image et Voice Industrie. Dark, crade, singulier, sans compromission. Tout ce que j’aime quand je ne suis pas en train de me plonger dans de la post-ambient psychédélique moyen-orientale, du néo-classique des Laurentides ou dans une dérive saisonnière Eurovisionnesque. Et, non, je ne suis pas pardonnable.

“Ne confondez pas le sombre avec l’obscur. L’obscur accepte l’idée de bonheur ; le sombre accepte l’idée de grandeur.” (Victor Hugo)

Musique de nuit 2019 : épisode 1 / épisode 2.

A retrouver également : ma playlist « Musique de nuit » 2018 avec 50 titres qui feront tout aussi bien la job cette année. Et même après.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.