Musique de nuit 2019, épisode 1

Premier épisode annuel pour 2019 de ma traditionnelle série des « Musique de nuit », désormais internalisée sur ce site, où je conjuguerai sonorités nocturnes et bons mots à ressortir en conversation à deux heures du matin.

2019 – EPISODE 1 (Spotify link vers la playlist Musique de nuit 2019) :
GIULIO ALDINUCCI – « Exodus Mandala »

« Exodus Mandala » est l’introduction de « Borders & Ruins », album de Giulio Aldinucci sorti en 2017 chez Karlrecords. Son successeur, « Disappearing in a Mirror », fait partie de mes 20 meilleurs albums de l’année 2018 : petit spoiler pas piqué des hannetons (quelle expression débile, en y réfléchissant bien), il fait même partie des cinq premiers.

Puisque voici venue la sonorité nocturne promise, désormais, un bon mot vous sera offert histoire d’accompagner votre voyage : ces vers de Saint-Denys Garneau devraient vous inspirer.

Figures à nos yeux
Figures surgies
À peine
Et qui ne quittez pas encore l’ombre
Quel désir vous attire
À percer l’ombre
Et quelle ombre vous retire
Évanescentes à nos yeux

Figures balancées
Aux confins du visible et qui surgissez
En un jeu de vous voiler et dévoiler
Vous venez mourir ici sur le bord
           d’un sourire imaginaire
Et nous envelopper dans la chaleur de votre gravité
Balancement entre l’apparence et l’adieu
Vous nous quittez et vos yeux n’auront pas regardé
Mais nous serons tombés dedans comme dans la nuit.

Musique de nuit 2019 : épisode 2 / épisode 3 / épisode 4

Dans les archives : à retrouver également, ma playlist « Musique de nuit » 2018 avec 50 titres qui feront aussi la job cette année.

Préalablement, quelques autres playlists ponctionnables au besoin ont déjà été publiées dans ces colonnes.

Genre celle-ci (Spotify link direct genre là).

Et aussi celle-là (Spotify link direct par ici).

Et, parallèlement, checkez donc cette page générale où se retrouvent mes anciennes playlists thématiques depuis genre tout plein d’années. Beaucoup d’entre elles s’écoutent avec peu de lumière à disposition.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.