PLAYLIST. Summer Ultimate Retro: On The Beach

Lassé d’entendre toujours les mêmes – mauvaises – obsessions musicales à Paris dès la barre des 10°C franchie, voici une playlist de rattrapage summer avec de – bons – classiques, plus ou moins connus en France et en Navarre.

Celle-ci est pour la journée, deep house se mixant avec la progressive, Purple Disco Machine faisant des câlins à Filterheadz, avant que le soleil ne se couche. Pour la soirée, clique donc là.

Tracklisting Summer Ultimate Retro – On The Beach (Spotify link) (Deezer link):

  1. Cubicolor – Got This Feeling
  2. Stratus – Footprints
  3. Lülla – Love Comes Quickly (Ben Macklin Remix)
  4. Martin Roth – Beautiful Life
  5. Djuma Soundsystem – Les Djinns (Trentemoller Remix)
  6. Exotica – Une Miss S’immisce
  7. Purple Disco Machine – Body Funk
  8. Lindstrom – Another Station (Todd Terje Remix)
  9. Rory Gallagher & Luigi Palagano – Es Vedra (Pierre in the Air Remix)
  10. Nora en Pure & Sons of Maria – Uruguay
  11. Michael Cassette – Magenta Sunset
  12. Tom Rosenthal – Go Solo (Niklas Ibach Remix)
  13. Blake Jarrell – Eilat
  14. Matt Fax – Late Night
  15. Matt Darey feat. Kate Louise Smith – See The Sun (Aurosonic Remix)
  16. Armin van Buuren feat. Sarah DeCourcy – Face of Summer
  17. The Midnight – Endless Summer
  18. Llewellyn – The Long Run
  19. Estiva – Sun Gone Down
  20. Jorn van Deynhoven & Vitodito present Jorn & Vito – Lazy Sundays
  21. Above & Beyond – Sun In Your Eyes
  22. Filterheadz – Yimanya
  23. Chicane feat. Justine Suissa – Autumn Tactics (The Thrillseekers Remix)
  24. Solarstone & Giuseppe Ottaviani present PureNRG – Cala Blanca
  25. Gareth Emery – Long Way Home

À retrouver ci-dessous sur Soundsgood…

… Spotify… (tu peux y accéder directement genre ici) :

… et même Deezer (clique aussi là si tu préfères) :

Si vous avez encore envie de remplir vos playlists estivales avec de vieux machins de qualité – car je suis joli – et – aussi, parce que ça n’a aucun début de commencement d’ostie d’rapport – donc – mais pourquoi rajoute-t-il encore ces interludes absurdes et inutiles qui n’intéressent que lui, et encore, ce n’est même pas certain ? – n’hésitez pas à fouiner dans ces archives là :

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.