ALBUM. Schiller – Die Einlassmusik 11 und 12

Le compositeur électronique Christopher von Deylen, plus connu sous le nom de Schiller, reprend la série des « Einlassmusik » trois ans après son dixième opus. Et en double exemplaire.

schiller-die-einlassmusik-11-gwendalperrin-net

Schiller, alias Christopher von Deylen, poursuit son impressionnante discographie, étalée sur près de deux décennies désormais. Si le monde de la musique dance n’en retient presque cruellement que son premier titre, « Das Glockenspiel », alors même que Schiller était encore un duo en compagnie de Mirko von Schlieffen…

… les albums, une fois le duo découpé, se sont enchaînés. A l’introductif « Zeitgeist », axé trance, se sont succédés de nombreux voyages entre ambient, downtempo et pop accélérée, invitant des guests comme Nadia Ali (iiO), Kim Sanders (Culture Beat), Anggun, Colbie Caillat ou encore Mike Oldfield. « Weltreise », « Leben », « Tag und Nacht », « Sehnsucht », « Atemlos », « Sonne », les classiques « Opus » et « Symphonia » (avec, entre autres, Hélène Grimaud) puis le récent « Future » : à ces albums s’est, rapidement, attachée une discographie parallèle.

La série des « Einlassmusik » (on peut y inclure le « Prologue » de 2005) garde depuis ses débuts un principe inviolé. Sept titres ambient, non vocaux, intitulés « Teil » de 1 à 7, joués dans un contexte particulier : les pré-concerts de Schiller. Plutôt que de faire poireauter les spectateurs en avance avec des compilations plan-plan, von Deylen a préféré composer ses propres bandes-sons introductives, distribuées au cours de ses tournées.

schiller-die-einlassmusik-12

« Die Einlassmusik 10 » datait déjà d’il y a trois ans, juste avant la période « Opus »/ »Symphonia ». Avec la tournée de « Future », ce sont donc non pas un mais deux albums estampillés « Einlassmusik » qui comblent cette attente. Si le marché des albums purement ambient est aussi saturé que les rythmes d’un titre gabber des années 90-93, ceux de Schiller conservent, privilège de vieux con que je commence à devenir, une ritualité particulière, assez miraculeusement peu répétitive. L’air y côtoie les abysses, partout là où le vide se fait et se défait.

(Puisque « Die Einlassmusik » 11 et 12 sont déjà dispo pour diagnostic sur SensCritique mais pas encore sur Youtube ou une quelconque plateforme de partage, histoire de vous mettre dans l’ambiance, voici le 10)

Tracklisting von Die Einlassmusik 11:

  1. Teil I 6:53
  2. Teil II 5:47
  3. Teil III 5:47
  4. Teil IV 5:57
  5. Teil V 11:28
  6. Teil VI 10:22
  7. Teil VII 4:59

Tracklisting von Die Einlassmusik 12:

  1. Teil I 12:07
  2. Teil II 10:56
  3. Teil III 6:36
  4. Teil IV 10:19
  5. Teil V 2:06
  6. Teil VI 2:37
  7. Teil VII 4:13

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.