ALBUM. Giuseppe Ottaviani – Alma

Le DJ et producteur italien revient avec un troisième album studio nettement plus orienté progressive que trance, finalement assez loin de ses récents choix stylistiques.

gwendalperrin-net-giuseppe-ottaviani-alma

La scène trance avait un temps cru l’Italien Giuseppe Ottaviani définitivement revenu du côté « uplifting » de la force, après une légère période progressive couronnée par l’album « Magenta », lui-même succédant au fort convenable « Go! » : avec « Alma » (esprit en espagnol, mais surtout les initiales de ses enfants Alessandro et Matteo), son successeur direct, l’ex-moitié de Nu NRG préfère toutefois assumer pour ses albums studio un ralentissement de tempo.

Entretemps, les productions OnAir de l’Italien, ainsi que son duo PureNRG avec Solarstone, à la trajectoire musicale finalement assez similaire sur la dernière décennie, auraient pourtant pu laisser croire à des efforts longs plus culottés. Peine presque perdue avec « Alma » puisque si ses pistes les plus « rapides » ne dépassent pas les 132 bpm, Giuseppe Ottaviani tente au contraire des pistes plus lentes, proches d’une sorte de psybient assez curieuse, matérialisée par le duo « Slow Emotion » / « Slow Emotion 2 », voire sur « Primavera ».

Ce n’est pas forcément sur ce terrain-là qu’était attendu Ottaviani et de fait, l’album n’échappe absolument pas à la malédiction frappant 98,17% des albums de musique électronique, à savoir de faire des efforts longs des successions plus ou moins audacieuses de singles sans véritable liant. Reste donc à s’acclimater de certaines mélodies valant le détour : si le second volet de « Slow Emotion » me semble meilleur que le premier, le single « Brightheart » avec Christian Burns (bien meilleur en version uplifting OnAir que l’originale), la collaboration « Miracle » avec Paul Van Dyk et Sue McLaren et l’intriguant « Countdown » sortent assez facilement du lot.

« Alma » de Giuseppe Ottaviani est disponible depuis le 30 septembre sur Black Hole Recordings : >BUY LINK<

Tracklisting:

  1. Brightheart (with Christian Burns)
  2. Ozone
  3. Firefly (with Kyler England)
  4. Loneliest Night (featuring Tricia McTeague)
  5. On The Way You Go (featuring Tim Hilberts)
  6. Alma
  7. Primavera
  8. Miracle (with Paul van Dyk featuring Sue McLaren)
  9. Burn Bright (with Eric Lumiere)
  10. Countdown
  11. Aurora
  12. Wait Till You Miss Me (featuring Sue McLaren)
  13. Slow Emotion
  14. Slow Emotion 2
  15. Home (with Jennifer Rene)

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.