VIDEO. Röyksopp feat. Susanne Sundfør – Never Ever

Le duo norvégien Röyksopp a pris beaucoup de drogue (et maté des clips scandinaves des années 70) pour la vidéo de son dernier tube « Never Ever ». Et c’est tant mieux ainsi.

royksopp-never-ever-gwendalperrin-net-susanne-sundfor

Ce n’est pas comme si le politiquement correct m’avait un jour empêché de raconter la moindre connerie, mais continuons donc ainsi : en voyant les premières images du dernier clip du duo norvégien Röyksopp, « Never Ever » avec Susanne Sundfør (bien loin du mystère d’un « Running to the Sea »), j’ai instinctivement pensé à ça :

Puis à ça :

C’est peu dire que la vidéo de « Never Ever » est parfaitement adéquate à l’euphorie grisante qu’avait accompagné les premières écoutes (en boucle, évidemment) de ce titre, il y a de cela quelques semaines. Si l’esthétique sonore présentée par Röyksopp, clairement eighties, dénote un peu avec celle, visuelle, ici présentée (même les clips d’italo ne balançaient pas autant de couleurs en un laps de temps aussi réduit), cet ensemble connoté rétro a le mérite de rendre vos trajets sur la ligne 13 du métro un chouia moins désagréable – avec un certain degré d’alcool, vous lécheriez également les barres voire vos voisins de sueur.

Lyrics:

I’ve been dying to see you
Hoping for a chance to talk
I really wanna be near you
Tell you how I feel inside

Oh, wanna get to know you
Oh, wanna shout it out
Would it really show you
Oh, what it’s all about?

Never ever gonna let you go now
I don’t wanna cry
Never ever gonna let you go now
Not that I’m in love

Every time that I see you
I just wanna stay awhile
And I want you to be here
Don’t wanna be alone tonight

Oh, wanna get to know you
Oh, wanna shout it out
Would it really show you
Oh, what it’s all about?

Never ever gonna let you go now
I don’t wanna cry
Never ever gonna let you go now
Not that I’m in love
Never ever gonna let you go now
I don’t wanna cry
Never ever gonna let you go now
Not that I’m in love

I don’t, I don’t
I don’t
I don’t wanna cry
Never ever gonna let you go now

I don’t, I don’t get
Get, get, get, get, get you, you, you
Get, get, get, get, get you, you, you
Never ever gonna let you go now
Never ever gonna let you go now
Get, get, get, get, get you, you, you
Get, get, get, get, get you, you, you

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.