LISTEN. Airwave – The Quest For Beauty

Le DJ et producteur belge Airwave est de retour sur le légendaire label Bonzai Progressive avec un titre qui, assurément, ne l’est pas moins.

gwendalperrin-net-airwave-the-quest-for-beauty

Il ne surprendra personne de me voir ici rappeler à votre bon souvenir une production du mastermind Airwave (aka Laurent Veronnez), qui plus est sur l’historique signature Bonzai Progressive.

Si je ne chronique pas chaque nouvelle sortie progressive house/trance me mettant par terre ou en l’air (mes compilations mensuelles sont souvent là pour ça), il me faut toutefois faire une exception évidente pour « The Quest for Beauty » (>BUY LINK<), nouvelle production d’Airwave accompagnée d’un remix de Jam el Mar (moitié de la légendaire formation Jam & Spoon, connue également comme Storm, ainsi que Dance 2 Trance).

Serait-ce son introduction cinématographique parfaitement céleste ? On pourrait m’opposer « Game of Life », mais ce site n’existait pas encore en 2008. Sa non-conformité totale quant à sa longueur, cette piste longue de 12 minutes n’ayant aucune chance de passer à la radio ou bien même sur « A State of Trance » ou « Group Therapy » ? On pourrait m’opposer les récents « Gaijin » et « Tigris & Euphrates »… qui, tous les deux, étaient toutefois plus courts que « The Quest of Beauty » avec leurs presque ridicules onze minutes au compteur.

Cette production, riche et complexe, est un des plus beaux sauts dans le vide qu’aura jusqu’à présent produit le Belge. (Et ce, alors que son ahurissante discographie s’étire pourtant sur près de deux décennies, en incluant entre autres ses side projects comme Cape Town, Meridian, The Green Martian…). Cet exercice de haute voltige, même agrémenté d’une version « Full Terrace » à peine moins inaccessible et d’un remix parfaitement calibré de Jam el Mar, ne trouve toutefois sa plus belle envolée que dans sa construction mélodique originale, pas forcément calibrée pour les clubs mais plutôt pour les hangars défoncés, les rues désertes et les chemins de traverse, une averse orageuse dans la gueule et le corps moite à l’infini à force de s’être laissé entraîné dans un délire inconscient.

Vous pourrez toujours tenter de résister, mais je ne garantirai jamais la réussite de votre malencontreuse entreprise. “Même pour le simple envol d’un papillon tout le ciel est nécessaire.” (Paul Claudel)

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.