ALBUM. Lubomyr Melnyk – Illirion

Nouvel élément apporté à la pléthorique discographie de Lubomyr Melnyk avec « Illirion », publié chez Sony Classical, reprenant les fondamentaux de son style continuous piano sur cinq nouvelles évasions sonores.

gwendalperrin.net-Lubomyr-Melnyk-Illirion

Les mélopées sans compromission du pianiste canadien d’origine ukrainienne Lubomyr Melnyk n’ont, a priori, plus (trop) de secrets pour les quelques lecteurs habitués de ces colonnes, tous sans exception sous Xanax depuis 2010 environ. La relance de la carrière de ce pointilliste, revenu sur le devant de la scène médiatico-musicale suite à sa résurrection par le label Erased Tapes (« Corollaries », en 2013), s’est en effet accompagnée de nombreuses sorties, chez Erased Tapes à nouveau, Unseen Worlds par instants, Sony Classical dans le cas présent.

 

« Illirion », conclu par le titre du même nom – joué pour la première fois, sauf erreur de ma part, lors d’un concert parisien à la Maroquinerie, en témoigne la vidéo ci-dessus – ne surprendra point ceux qui se sont envolés sur « Corollaries », égarés sous les « Rivers & Streams », questionnés sur « Evertina ». Ces flots ininterrompus de notes, légèrement moins étourdissants qu’à l’habitude, gagnent par instants en suggestion émotionnelle, notamment sur « Beyond Romance » – ma piste préférée de cet EP de près d’une heure.

L’effet de surprise ne prendra certes plus celles et ceux qui ont quitté depuis peu le statut de néophytes, ayant potentiellement rattrapé une partie de la précédente et pléthorique discographie dudit pianiste, aux abîmes de l’oubli : il surviendra toutefois violemment, comme pour tout un chacun, aux fort nombreux et malheureux rescapés de cette tornade pianistique.

« Illirion » de Lubomyr Melnyk est disponible sur Sony Classical depuis le 6 mai : >ORDER LINK<

Tracklisting:

  1. Cloud n°81 – 16:02
  2. Sunset – 03:49
  3. Solitude n°1 – 07:36
  4. Beyond Romance – 16:12
  5. Illirion – 14:12

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.