ALBUM. Pet Shop Boys – Super

Treizième album pour les vénérables britanniques Pet Shop Boys, toujours au firmament de la pop et au rendez-vous de la qualité.

pet_shop_boys-super-gwendalperrin.net

Depuis leur première sortie datée de 1981, le duo britannique Pet Shop Boys cultive la subtilité dans un univers musical où il n’est pourtant pas difficile de sombrer dans le mauvais goût le plus intégral. Neil Tennant et Chris Lowe publient, avec « Super », un successeur quasi direct au précédent « Electric », passerelle équilibriste entre des synthés des années 80, des mélodies ciselées d’un synth-pop jamais totalement disparu et des textes, toujours délicats et par moments tristounets, loin des rimes pauvres et des historiettes sans intérêt.

« Super » est, presque par définition, un carrefour d’influences passées mais jamais vraiment dépassées, des boucles italo typées Flirts ou Clio, des basses calibrées à la Todd Terry, plus légères que du Depeche Mode, moins foutraques que Stereolab ou X-Ray Pop. La sortie de route n’est jamais bien loin de Tennant et Lowe, accompagnés par Stuart Price, le chewing-gum collant autant aux chaussures perdues sur de moites dancefloors (« The Pop Kids ») qu’aux arrangements de cet album aux limites du franchement pompier (« Twenty-Something », rappelant les Inconnus).

Les Pet Shop Boys n’ont toutefois pas conservé une respectabilité quasi-complète pendant 35 ans sans raison. Entre mélopées nostalgiques et tubes dancefloor instantanés (« Burn » vous rajeunira de 25 ans minimum), « Super » a ce quelque chose d’involontairement majestueux, miraculeusement efficace à travers les époques, qui rétablit une certaine dose de maestria dans un milieu qui en manque cruellement.

« Super » est disponible depuis le 1er avril dernier sur X2, le label des Pet Shop Boys : >ORDER LINK<

Tracklisting:

  1. Happiness 4:05
  2. The Pop Kids 3:56
  3. Twenty-something 4:23
  4. Groovy 3:30
  5. The Dictator Decides 4:51
  6. Pazzo! 2:45
  7. Inner Sanctum 4:19
  8. Undertow 4:15
  9. Sad Robot World 3:19
  10. Say It to Me 3:08
  11. Burn 3:54
  12. Into Thin Air 4:18

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.