Eurovision 2016 : c’est le jour J, les favoris des pronostics (et les miens, par la même)

L’Eurovision 2016 arrive enfin à destination, avec ses 26 chansons finalistes et ses zéro Cyril Hanouna pour nous les briser entretemps : on fait le point avant la grande finale.

eurovision 2016 logo big size gwendalperrin.net

Je ne reviendrai pas, par pudeur pour vos pulsions intestines, sur le pourquoi de mes retours passagers sur cette cérémonie supérieure du mainstream lobotomisant qu’est l’Eurovision 2016, alors même que j’ai une foultitude de chroniques plus sérieuses les unes que les autres en retard. Je ne peux pas vous accuser intégralement de cette tendance puisque, finalement, j’y trouve mon compte (et les audiences de ce site fort audacieux au demeurant également).

Après vous avoir présenté et décortiqué les 43 chansons candidates au Graal vaguement suprême de la musique européenne, voici donc le temps des pronostiqueurs en tous genres et de la résurrection de Didier Decoin.

gwendalperrin.net florence foresti

Avant cela, histoire de se mettre en jambes (et parce que cette punchline fut fort populaire l’année dernière), voici le top 5 des chansons de l’Eurovision 2016 tellement insupportables qu’elles donnent envie de devenir une plante :

5. Albanie : Eneda Tarifa – « Fairytale » (l’ancienne version de cette chanson aurait évité de peu ce supplice)

4. Bosnie-Herzégovine : Dalal et Deen feat. Ana Rucner et Jala – « Ljubav Je »

3. Roumanie : Ovidiu Anton – « Moment of Silence » (et, oh, quel dommage, la Roumanie a été disqualifiée pour ne pas avoir payé sa cotisation à l’UER)

2. Macédoine : Kaliopi – « Dona »

1. Saint-Marin : Serhat – « I Didn’t Know »

Mais, puisque ces cinq merveilles ont été étonnamment éliminées en demi-finales, mettons à jour cette hiérarchie du démon avec les 26 finalistes :

5. Suède : Frans – « If I Were Sorry »

4. Pays-Bas : Douwe Bob – « Slow Down »

3. Serbie – ZAA Sanja Vučič – « Shelter »

2. Pologne : Michal Szpak – « Color of Your Life »

1. Lituanie : Donny Montell – « Waiting For This Night »


Maintenant. Voici, en toute subjectivité (et cela tombe bien, c’est le but), mon top 10 perso :

10. Belgique : Laura Tesoro – « What’s The Pressure »

9. Allemagne : Jamie-Lee – « Ghost »

8. France : Amir – « J’ai Cherché »

7. Hongrie : Freddie – « Pioneer »

6. Russie : Sergueï Lazarev – « You Are The Only One »

5. Finlande : Sandhja – « Sing It Away »

4. Australie : Dami Im – « Sound of Silence »

3. Islande : Greta Salóme – « Hear Them Calling »

2. Lettonie : Justs – « Heartbeat »

1. Norvège : Agnete – « Icebreaker »

Et, désormais, mon pronostic perso sur le top 10 de ce samedi soir :

  1. Russie
  2. Australie
  3. France
  4. Arménie
  5. Bulgarie
  6. Ukraine
  7. Lettonie
  8. Italie
  9. Autriche
  10. Suède

Deux indicateurs désormais pour connaître l’état des forces : quelles chansons sont les plus plébiscitées, d’un côté, par les bookmakers, de l’autre par les utilisateurs de Youtube (et, plus précisément, les suiveurs de la chaîne de l’Eurovision). Premier critère avec, au 24 avril 2016, le classement temporaire des bookmakers (entre parenthèses, l’évolution du rang par rapport au 30 mars dernier) :

  1. Russie (-)
  2. France (+4)
  3. Australie (-)
  4. Suède (-2)
  5. Malte (-)
  6. Ukraine (+1)
  7. Lettonie (+1)
  8. Arménie (+2)
  9. Serbie (-)
  10. Bulgarie (+2)
  11. Espagne (+3)
  12. Italie (+3)
  13. République Tchèque (+7)
  14. Pologne (+2)
  15. Pays-Bas (+7)
  16. Croatie (-12)
  17. Azerbaïdjan (-4)
  18. Chypre (-7)
  19. Hongrie (-1)
  20. Islande (-1)
  21. Allemagne (-4)
  22. Norvège (-1)
  23. Autriche (-)
  24. Royaume-Uni (-)
  25. Israël (+2)
  26. Irlande (-1)
  27. Danemark (+2)
  28. Lituanie (-2)
  29. Belgique (+1)
  30. Estonie (-2)
  31. Finlande (+3)
  32. Biélorussie (+7)
  33. Grèce (-)
  34. Suisse (+2)
  35. Bosnie-Herzégovine (-)
  36. Macédoine (-5)
  37. Slovénie (-)
  38. Géorgie (+4)
  39. Albanie (-1)
  40. Saint-Marin (-)
  41. Moldavie (-)
  42. Monténégro (+1)
  43. Roumanie (DSQ)

Et ce qu’il en est désormais à quelques heures de la finale :

  1. Russie (-)
  2. Australie (+1)
  3. Ukraine (+3)
  4. France (-2)
  5. Suède (-1)
  6. Arménie (+2)
  7. Malte (-2)
  8. Royaume-Uni (+16)
  9. Italie (+3)
  10. Pays-Bas (+5)
  11. Belgique (+18)
  12. Lettonie (-5)
  13. Autriche (+10)
  14. Israël (+11)
  15. Bulgarie (-5)
  16. Serbie (-7)
  17. Espagne (-6)
  18. Chypre (-)
  19. Pologne (-5)
  20. Lituanie (+8)
  21. Croatie (-5)
  22. Azerbaïdjan (-5)
  23. Hongrie (-4)
  24. Allemagne (-3)
  25. République Tchèque (-12)
  26. Géorgie (+12)

 

Maintenant, plaçons-nous sur un autre indicateur juge de la popularité des titres en question : le ratio likes/dislikes des votes via la chaîne Youtube de l’Eurovision 2016. A noter, et c’est un exploit non négligeable au vu de la qualité de certaines productions qui donnent envie de s’enfoncer une perceuse rouillée dans les orifices auditifs, que tous les titres ont pour l’heure un ratio supérieur à 1 – ce qui présuppose également de l’effrayante condition alcoolique de la population européenne :

  1. Bulgarie (-)
  2. Chypre (-)
  3. France (+1)
  4. Australie (+1)
  5. Italie (+1)
  6. République Tchèque (+1)
  7. Espagne (+1)
  8. Hongrie (+3)
  9. Bosnie-Herzégovine  (-)
  10. Pays-Bas (-)
  11. Malte (+2)
  12. Croatie (-9)
  13. Pologne (+1)
  14. Danemark (+3)
  15. Azerbaïdjan (-3)
  16. Lituanie (+2)
  17. Islande (-1)
  18. Serbie (-3)
  19. Irlande (-)
  20. Royaume-Uni (+5)
  21. Israël (-2)
  22. Belgique (+2)
  23. Allemagne (+2)
  24. Autriche (-)
  25. Estonie (+3)
  26. Finlande (-)
  27. Biélorussie (+3)
  28. Russie (+1)
  29. Arménie (+1)
  30. Norvège (+2)
  31. Macédoine (+2)
  32. Lettonie (-1)
  33. Moldavie (-2)
  34. Géorgie (-)
  35. Monténégro (+2)
  36. Grèce (-)
  37. Ukraine (+1)
  38. Slovénie (+1)
  39. Suisse (+1)
  40. Albanie (+2)
  41. Suède (+2)
  42. Saint-Marin (-1)
  43. Roumanie (DSQ)

Si certains titres sont universellement reconnus comme nuls à déféquer, malgré les votes trafiqués (l’Albanie, la Suisse, la Slovénie, Saint-Marin, la Grèce, le Monténégro et la Moldavie ne verront clairement pas la finale et, cela tombe bien, ils ne le méritent pas), les différenciations de ranking entre ces deux classements de la Russie (avec tout de même plus de 13 000 likes) mais surtout de la Suède doivent amener à une certaine prudence… ou à reconnaître, et c’est mon cas, que le choix suédois de cette année est particulièrement mauvais.

Et, ce n’est pas pour me montrer inopinément chauvin, mais la France est le seul pays à figurer dans le top 10 des trois classements précédemment détaillés… enfin, presque (seule l’Australie fait de même). Et parce que gwendalperrin.net sait recueillir de prestigieux témoignages, voici une petite réaction instantanée et contextualisée d’un fort grand intérêt (il semblerait qu’il soit ici question d’un coup de chasse d’eau sur une carrière, mais j’ai toujours été mauvais au Pyramide muet) :

lisa angell

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.