ALBUM. Underworld – Barbara Barbara, We Face A Shining Future

Six ans après « Barking », le duo Underworld revient avec un étrange opus, il est vrai étrangement nommé, l’alternatif « Barbara Barbara, We Face A Shining Future ».

underworld barbara barbara new album gwendalperrin.net

Il va être encore bien complexe d’accoler une étiquette stylistique à ce nouvel album du mythique duo britannique Underworld. « Barbara Barbara, We Face A Shining Future », neuvième opus du groupe notamment reconnu pour son « Born Slippy (Nuxx) », intervient six années après son prédécesseur « Barking » (un record d’attente) avec, toutefois, le même producteur drum & bass High Contrast aux manettes.

Il va être encore bien difficile, pourtant, de déceler le moindre signe de rave accélérée ou de vieux résidus de XRS dans cet album, porté préliminairement par l’hypnotique piste introductive « I Exhale », composition vintage et minimale au spoken word pourtant, après plusieurs écoutes, diablement efficace. Ce n’est pas Karl Hyde, 54 ans au compteur, qui dira le contraire au vu de ses déhanchements aussi foutraques que répétés et accentués :

Derrière cette accroche dansante, toutefois, cette création du duo Hyde & Smith se révèle presque intimiste, à l’opposé de la certaine grandiloquence (plus ou moins appréciable) d’un « Barking ». Le contexte entourant cet album, et par de là sa dénomination, n’y est probablement pas étranger : Barbara est le prénom de la mère de Rick Smith, répété d’outre-tombe par son mari avant qu’il ne trépasse. Le caractère saugrenu d’abord apparent de ce titre disparaît alors, telle une bouffée d’air expiré.

Les six autres pistes qui composent ce « Barbara Barbara (…) » se révèlent, à l’usure, d’un intérêt inégal : « If Rah », dans la même veine qu’ « I Exhale », semblable à du Hot Chip sous acides, « Low Burn » et son introduction Richtérienne avant de rabattre les basses, avant une seconde moitié d’album plus calme – à l’exception, moins convaincante, d’un « Ova Nova » voire d’un « Nylon Strung ».

Est-ce que cet album figurera, a posteriori, en bonne place dans la discographie d’Underworld ? Même si « Barbara Barbara (…) » (sortie le 18 mars chez Caroline, >>PRE-ORDER LINK<<) ne côtoie jamais les sommets, ni même les sensations de ces derniers, le retour du duo Hyde & Smith se révèle plutôt convaincant, a minima professionnel. Les deux loustics semblent, pour l’heure, s’en désintéresser :

« When I listen to this record what I’m proud of most is that Rick and I made a record without thinking about where it fits or if it sounds like Underworld. » (Karl Hyde)

Tracklisting:

  1. I Exhale (8:11)
  2. If Rah (7:13)
  3. Low Burn (6:45)
  4. Santiago Cuatro (4:01)
  5. Motorhome (6:24)
  6. Ova Nova (5:32)
  7. Nylon Strung (6:48)

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.