ALBUM. Ben Lukas Boysen presents Hecq – Night Falls (Remastered)

Huit ans après sa sortie originelle, le sublime « Night Falls » du Berlinois Hecq se voit doté d’une version notamment retravaillée pour le vinyle – mais une écoute numérique suffira tout à fait à vous faire plonger dans un monde parallèle.

hecq night falls gwendalperrin.net

Il paraît désormais saugrenu, pour tout lecteur passager ou régulier de ces modestes colonnes, de faire semblant d’ignorer l’existence même de Ben Lukas Boysen, également connu sous le nom de Hecq. Producteur ambient parmi les plus constats de sa génération, il est également l’un de ceux qui a su maintenir un standing qualitatif de facture stratosphérique au fil des années – de là à dire qu’il doit devenir votre SEUL et UNIQUE compositeur référence ambient/IDM, il n’y a qu’un pas que je serai, pour être tout à fait honnête, presque incité à vous inviter de franchir.

« Night Falls », cinquième opus de Hecq sorti en 2008, est celui qui aura fait sortir Ben Lukas Boysen du cocon IDM dans lequel il avait, déjà, acquis une certaine respectabilité. Stellaire et violemment mélodique, sans pour autant être hostile, il fait partie du podium personnel de mes albums préférés de Boysen/Hecq, avec l’hallucinant « Gravity » (Ben Lukas Boysen, 2013) et l’halluciné « Mare Nostrum » (Hecq, 2015).

Cette version remasterisée, disponible depuis le 17 février 2016 sur Hymen Records, est avant tout pensée pour le vinyle, disponible en édition limitée du côté d’Ant-Zen (disponible genre >>ICI<<). Une écoute numérique, même avec vos écouteurs Böse de mes deux, suffira toutefois largement pour vous prendre un impact émotionnel et auditif de force Mach-45, si seulement cette expression existait. Il vous sera, malgré les quelques et minces différences subsistant entre les deux versions de « Night Falls », bien complexe de ne pas plonger dans une histoire ténébreuse écrite au fur et à mesure par vos soins, les nappes mélodiques de Hecq vous embarquant dans des directions insoupçonnées. Vous ne sortirez évidemment pas indemne de cette escapade, mais cette issue positive était-elle réellement votre but ?

Tracklisting:

  1. night falls 05:08
  2. never leave 05:42
  3. dis 06:12
  4. dis (reverberation) 02:18
  5. bending time 04:24
  6. aback 03:54
  7. come home 04:58
  8. giants 05:29
  9. magnetism 05:40
  10. red sky 03:57
  11. above 04:05
  12. i am you 07:05
  13. night falls (reworked by christoph berg aka field rotation) 04:52

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.