ALBUM. Orkidea – Harmonia

Comment ça, tu dis ne pas connaître le DJ trance finlandais Orkidea ? Tu n’as probablement, malheureusement, pas écouté sa musique : par contre, ses sonneries…

gwendalperrin.net orkidea harmonia

Peu de spéculations, peu d’informations, peu de communication. « Harmonia » est un album qui aurait pu, qui aurait dû peut-être, passer tout à fait inaperçu. Mais peut-on réellement passer sous silence une oeuvre de Tapio Hakanen ?

Dit ainsi, je ne suis absolument pas séduisant : Hakanen donc, plus connu sous son nom d’artiste Orkidea, reste naturellement tout à fait inconnu en France – et sa page Facebook n’affiche « que » 35 000 likes.

Le bonhomme a pourtant une discographie longue comme le bras, étalée sur l’ensemble de la vague trance des deux dernières décennies – la mélodie la plus connue étant probablement celle de « Beautiful » et le remix signé Alt+F4 (alias Avanto, alias Magellan Project, ancien duo de Joonas Hahmo) :

La musique d’Orkidea, entre trance, progressive et ambient, a la particularité de n’avoir jamais été mauvaise sur l’ensemble de cette période, un exploit rarissime au vu des réguliers soubresauts stylistiques de la scène électronique mondiale. Trônant désormais aux côtés du meilleur de la progressive/trance outre-Manche (entre John « 00 » Fleming, Sneijder et Solarstone), Hakanen mériterait d’échanger son nombre de fans Facebook avec le roi de la tarte indigeste Steve Aoki.

Mais dis, secrétaire de ce site fort audacieux au demeurant, tu n’oublieras pas un « petit » détail concernant notre Finlandais volant ?

Au-delà de tous les clichés possibles et imaginables sur les Finlandais, Hakanen est en effet celui qui se cache derrière… les sonneries Nokia (vous avez eu peur que je vous sorte que c’était un ancien membre de Lordi, hein) ! Et, par conséquent, est désormais « Head of Sound » du côté de Microsoft.

Revenons à la trance avec, donc, le teaser de « Harmonia », qui sortira le 1er juin prochain du côté de Black Hole Recordings :

Histoire d’assurer une qualité dont personne ne doutait en réalité, Hakanen s’entoure ici de Solarstone, Giuseppe Ottaviani (alias les deux membres du nouveau duo Pure NRG), mais aussi de l’habituel Lowland et du psychédélique Activa.

A noter, également, sa récente version de la « Révolution Industrielle » de Jean-Michel Jarre :

Tracklisting:

  1. My Sunset (5:22)
  2. Dreamers of Dreams (6:17)
  3. Neo Romance (feat. Ben Lord) (4:13)
  4. P:Machinery (5:31)
  5. Revolution Industrielle (5:25)
  6. Slowmotion III (with Solarstone) (5:55)
  7. Strange World (feat. Sami Uotila) (5:35)
  8. Glowing Skies (with Lowland) (5:44)
  9. Nana (4:59)
  10. Redemption (4:54)
  11. Purity (5:37)
  12. Z21 (with Activa) (5:14)
  13. North Star (with Giuseppe Ottaviani) (4:42)
  14. Harmonia (6:15)

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.