STREAM. Nils Frahm – Them

C’était une première prévisible : Nils Frahm se lance dans la musique de film et livre un premier extrait et un teaser.

gwendalperrin.net nils frahm victoria OST

Essayons un instant de jouer l’effet de surprise en annonçant, aussi neutrement que possible, que le compositeur allemand Nils Frahm sort sa première musique de film en juin prochain.

L’effet sera estompé dès la phrase suivante, cette nouvelle étant un acheminement on ne peut logique au vu de ses récentes productions, de « Screws » à « Solo » en passant par « Spaces ». Après son habituel comparse de jeu Olafur Arnalds, dans la tradition d’un Max Richter ou d’un Johann Johannsson, c’est donc à l’Allemand de sauter à son tour le mince fossé séparant néo-classique de musique de film.

« Them » est le premier extrait de la bande-son du film allemand « Victoria » :

« I was patiently waiting for a movie that will truly speak to me » (Nils Frahm)

Ainsi donc, l’Allemand a pris son temps pour forcer l’étape suivante, évidente. De quoi parle donc « Victoria » ? Ce drame de Sebastian Schipper, qui sortira le 11 juin sur les écrans allemands (aucun acteur connu à l’horizon), est décrit ainsi par son réalisateur : « Victoria n’est pas un film, ce n’est pas non plus une histoire à propos d’un braquage de banque. C’est un braquage de banque ! ».

Moins elliptiquement, « Victoria » retrace l’errance berlinoise, à travers une jeune espagnole sortant de boîte, rencontrant un groupe d’autochtones pas particulièrement rassurant, jusqu’à ce que le tout dérape. Ce film tourné en plan-séquence intégral (d’une durée de 2h14 donc), déjà signalé à la Berlinale et au festival de Beaune, devrait apparaître en France le 1er juillet 2015 :

La bande originale de « Victoria » sortira le 15 juin prochain, logiquement, chez Erased Tapes (>PREORDER LINK<). D’ici là, si tu lis ce papier avant le 15 mai, tu as encore l’occasion de le voir en France, aux Nuits Sonores de Lyon le 13 et au Trianon de Paris le 15.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.