LISTEN. Peter Broderick – The Reconnection

Après un hiatus de santé, Peter Broderick revient sur le devant de la scène avec un nouvel album, « Colours of the Night », bien plus inspiré par Jens Lekman qu’Arvo Pärt. Une trajectoire, finalement, logique au vu du parcours de l’Américain.

gwendalperrin.net colours of the night bella union peter broderick

Il est désormais loin, le temps où Peter Broderick savait capturer un auditoire avec une simple note : c’était le climax « Float », sorti en 2008 et ressorti en 2013, refuge de simplicité et de beauté contrariée entre apaisement et questionnements.

Depuis plusieurs années, maintenant, le compositeur natif de Portland a petit à petit laissé tomber le néo-classique pour la minimal folk, traînant plus souvent ses guêtres du côté de Bella Union que d’Erased Tapes : il aura même embarqué Greg Haines dans sa digression, trois ans après d’autres « Digressions » autrement plus étourdissantes.

Peut-on décemment reprocher à l’Américain de privilégier, au fur et à mesure des années, une musique pas forcément moins complexe mais plus optimiste, où une seule note ne suffit plus – mais une seule harmonie toujours ? « ItStartsHear.com » offrait une réponse relativement convaincante en 2012, là où « Greg Gives Peter Space » apportait une réaction contraire. Ce nouvel extrait de « Colours of the Night », le nouvel album de Peter Broderick, laisse augurer une composition plus propre, pas aussi bouleversante que ses lointains préliminaires mais d’une cohérence minimal folk au moins salutaire.

 

« Colours of the Night » de Peter Broderick sort le 28 avril prochain du côté de Bella Union.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.