ALBUM. Saycet – Mirage

Troisième album, longuement attendu, du Français Pierre Lefeuvre alias Saycet, virevoltant avec sa grâce habituelle entre ambient, post-rock et electronica maligne.

gwendalperrin.net saycet mirage

Il aura donc fallu attendre quatre longues années avant qu’il ne revienne vraiment. Pierre Lefeuvre ne s’était jamais tout à fait évaporé, au milieu de ses activités professionnelles au Centre Pompidou ou à France Culture, mais Saycet, lui, n’apparaissait guère plus.

L’EP « Volcano », première véritable trace de vie discographique depuis l’acclamé album »Through The Window » (lui-même un niveau au-dessus de son prédecesseur « One Day At Home »), ne pouvait rester une perle isolée au milieu d’un désert de néant : il était, bel et bien, promesse et préambule d’une nouvelle sortie.

Oscillant sans cesse entre electronica léchée et ambient tendance épure, Saycet livre avec « Mirage » une prestation d’ensemble plus vocale qu’à l’accoutumée : il pousse lui-même la chansonnette, mais c’est le plus souvent Phoebe Somsavath et Yan Wagner qui se livrent au micro, écrins glacés et fragilisés dans des harmonies congelées, délicates, prêtes à se briser au moindre accroc.

Loin de se cantonner à un vulgaire mashup des dernières productions d’Erased Tapes (Michael Price, Nils Frahm) et de mélodies à l’islandaise (Sigur Ros, Solstafir), Pierre Lefeuvre mise également plus franchement sur l’efficacité de la pop et, plus parcimonieusement, sur quelques parcelles de techno minimale qui épaississent à juste mesure son propos.

Ce mélange, certes, paraîtra moins surprenant que sur ses deux premiers opus, moins maîtrisés que ce « Mirage » parfaitement imaginé mais plus virevoltants de par leur parfaite inconstance. Il n’en restera pas moins comme le résultat d’un certain accomplissement et, cela semble plutôt pas mal parti, comme un pas visiblement décisif vers l’ouverture à un public plus élargi qu’auparavant. Et ce, sans se renier. 16/20.

Tracklisting:

  1. Ayrton Senna (3:34)
  2. Mirages (feat. Phoene Somsavath) (4:12)
  3. Volcano (feat. Phoene Somsavath) (4:35)
  4. Météores (4:58)
  5. Half Awake (3:32)
  6. Northern Lights (3:39)
  7. Quiet Days (feat. Phoene Somsavath) (4:23)
  8. Cité Radieuse (5:02)
  9. Kananaskis (feat. Phoene Somsavath) (4:53)
  10. Smiles from Thessaloniki (8:20)

A noter que la « release party » de « Mirage » aura lieu le 10 mars prochain au « Divan du Monde », soit le même jour qu’Olof Arnalds et José Gonzalez suite à leurs récents albums. Il y a des choix plus aisés que d’autres…

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.