PREVIEW. Hecq aka Ben Lukas Boysen – Mare Nostrum

« Mare Nostrum » est le nom d’un super-ordinateur sur lequel a travaillé Ben Lukas Boysen aka Hecq. Et c’est aussi le nom de son super-prometteur nouvel album…

gwendalperrin.Net hecq ben lukas boysen mare nostrum

 

Il simule et nous stimule, nous, les réceptacles originels des neurones que « Mare Nostrum » stimule. Derrière cette expression originellement tirée du latin pour désigner l’empire romain/méditerranéen, se cache aussi l’un des dix plus importants super-ordinateurs au monde, situé à Barcelone.

gwendalperrin.net barcelona mare nostrum

 

Ben Lukas Boysen, à l’origine – entre autres ! – de l’extraordinaire « Gravity », s’y est rendu pour des enregistrements. Qu’en a-t-il tiré ? La preuve, d’apparence évidente mais pourtant toujours spectaculaire, qu’il existe des lieux sur Terre où l’espace y a tout son espace, sa latitude, mystique et scientifique, pour conduire les rêves de tout à chacun.

En quatre pistes simplement numérotées de « I » à « IV », Ben Lukas Boysen, sous son célèbre alias Hecq, nous plonge au cœur de cette spectaculaire créature venue d’ailleurs, créée par les hommes et destinée aux autres, aux sur-hommes de la géométrie, aux évadés de la subconscience voire, même, aux extraterrestres qui nous regardent, amusés, nous jugeant comme des chats blasés. Le résultat est terrifiant, aride, suffoquant comme un orage dans l’Atacama, entre science-fiction et déconstruction. Nos rêves nous embarquent pendant que nos cauchemars nous chevauchent.

 

Le tout sort le 10 février prochain chez Hymen Records, et se pré-commande >>ICI<<.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.