TOP ALBUM 2014. 11 – Above & Beyond – Acoustic

C’est le rituel désormais habituel de fin d’année : l’arrivée de décembre est l’occasion de faire un point sur cette année musicale, entre gifles sonores et coups de cœur. Au tour d’Above & Beyond.

gwendalperrin.net Above_and_Beyond_Acoustic_CD-DVD

De l’hommage à l’agression, il n’y a souvent qu’un pas, surtout dès qu’on parle de reprises musicales. Combien de standards et autres monuments ont eu le droit à de honteuses reconstructions pour « redonner un souffle » à une pseudo-effigie du passé qui, pourtant, apparaissait toujours plus moderne que n’importe quel remix ?

Il était, à l’aube de ce projet du trio britannique Above & Beyond, presque prudent d’être sceptique sur sa finalité et son résultat : le trio trance, à la réputation longue comme un bras de perchiste, n’en est pourtant pas à sa première remise en question. Longtemps défenseurs d’une trance « uplifting » voire « hard », sous couvert d’alias comme OceanLab et Dirt Devils, Jonathan Grant, Paavo Siljamaki et Tony McGuinness ont progressivement ralenti le rythme, abandonné les autoroutes pour se rediriger vers les nationales, puis (presque) abandonné la trance tout court. Ecouter Above & Beyond, en 2014, c’est se farcir un « Group Therapy » à des années-lumière de leur précédent podcast à succès « Trance Around The World », et c’est surtout recharger ses batteries progressive et house.

Fallait-il, pour parachever cette mue pas forcément bien comprise, qu’Above & Beyond assassine une ultime fois ses légendaires productions trance en les transformant en titres acoustiques ? C’est, une nouvelle fois, méconnaître le talent de ce trio : comme pour leur précédent album « Group Therapy », alors même que je craignais le massacre en bonne et due forme, je dus m’incliner devant l’évidence invocatrice de leurs mélodies ciselées et de leurs rythmes incontestables. Avec « Acoustic », la mission, autrement plus compliquée, est pourtant globalement réussie et démontre, si besoin était, le talent de ces créateurs. Et puisque jamais deux sans trois, il ne reste plus qu’à espérer qu’à son tour, leur prochain album « We’re All We Need » ne constitue pas la trahison tant redoutée.

>> Les 20 meilleurs albums de 2014 <<

>> 01. A Winged Victory For The Sullen – Atomos
>> 02. Siavash Amini – What Wind Whispered to the Trees
>> 03. Sébastien Schuller – Heat Wave
>> 04. Owen Pallett – In Conflict
>> 05. Hauschka – Abandoned City
>> 06. Christina Vantzou – N°2
>> 07. Ensemble Economique – Melt Into Nothing
>> 08. Butterfly in the Snowfall – Butterfly in the Snowfall
>> 09. Kiasmos – Kiasmos
>> 10. Orcas – Yearling
>> 11. Above & Beyond – Acoustic
>> 12. Emanuele de Raymondi – Ultimo Domicilio
>> 13. Röyksopp – The Inevitable End
>> 14. Musée Mécanique – From Shores of Sleep
>> 15. Basement Jaxx – Junto
>> 16. Yann Tiersen – Infinity
>> 17. Linda Perhacs – The Soul of all Natural Things
>> 18. Bruno Bavota – The Secret of the Sea
>> 19. Egokind & Ozean – Transition
>> 20. Chris Herbert – Constants

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.