ALBUM. Sophie Hutchings – White Light

La compositrice Sophie Hutchings, à l’origine des brillants albums « Becalmed » et « Night Sky », offre un EP intitulé « White Sky », enregistré dans la solitude nocturne d’une église australienne.

gwendalperrin.net sophie hutchings white light

L’église a toujours constitué un antre privilégié pour l’expression de la musique classique, « ancienne » comme néo-, post- ou contemporaine. L’acoustique de ces bâtiments anciens, complexe et délicate, représente un terrain d’expression pour l’heure encore inégalé pour ce type de productions, comme en attestent par exemple les récents « Glimmer » de Peter Broderick et « Felt » de Nils Frahm.

Sophie Hutchings, déjà abondamment évoquée dans ces colonnes grâce à deux premiers albums d’une grâce étincelante – « Becalmed » et « Night Sky » – offre en ce 30 octobre un EP « intermédiaire », entre son second album et celui qui lui succédera, enregistré dans une église de Sydney.

Même avec un nombre réduit d’effets (l’Australienne est ici seule avec son grand piano et deux micros), ces six pistes sont, sans surprise, sensibles et virevoltantes, esthétiquement irréprochables par évidence. L’église, « seul lieu où le silence n’est pas inconvenant » se réjouissait Nina Bouraoui, est également un exutoire sonore.

Tracklisting:

  1. Anchor
  2. The Vanishing
  3. Stray
  4. Bloodshot Skies
  5. Home
  6. The Carriers

A télécharger sur le Bandcamp de Sophie Hutchings : http://sophiehutchings.bandcamp.com.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.