ALBUM. Basement Jaxx – Junto

Près de vingt années de carrière, déjà un septième album, encore de nouveaux tubes : le duo dance britannique Basement Jaxx a fait bien du chemin depuis « Bingo Bango »… et ce n’est toujours pas fini, la preuve avec « Junto » !

gwendalperrin.net basement jaxx junto

Quinze ans après « Red Alert », vingt ans après leur premier EP (oui, leurs premières pistes datent de 1994 !), Basement Jaxx n’est malheureusement, dans les oreilles de pas mal de Français, reconnu que pour « Bingo Bango », tube certes impeccable mais surtout utilisé pour… le il-faut-appeler-ça-un-film-enfin-il-paraît « Jet Set » (je n’ose même pas insérer un lien hypertexte pour te rappeler cette bouse). Un tel assourdissement est d’autant plus dommageable qu’en dehors du Bingo et, dans une moindre mesure, de « Red Alert » (tout le monde a découvert Felix Buxton et Simon Ratcliffe avec cette bombe), le duo a réussi à sortir d’autres pistes aussi efficaces qu’impeccables comme « Good Luck » (avec Lisa Kekaula), « Lucky Star » (avec Dizzee Rascal), « Romeo » ou « Where’s Your Head At? »

Ce qui est pratique avec les Jaxx est que, loin de se spécialiser dans une seule filière pseudo-efficace – la house à la Frankie Knuckles de leurs débuts, ils ont toujours osé s’aventurer dans d’autres styles d’apparence « commerciale » moins évidente. Qui aurait osé parier un kopek sur l’ultra-rapide « Good Luck », même si le garage a toujours eu meilleure presse de l’autre côté de l’Eurostar ? Qui aurait pu caser sur un même album JC Chasez (sur le pas mauvais du tout « Plug It In »), Dizzee Rascal (sur l’autrement plus glorieux « Lucky Star ») et Meshell Ngedeocello (sur « Right Here’s The Spot » et « Feels Like Home ») ? Ouaip, c’était le programme de « Kish Kash » en 2003, à mon sens l’album le plus créatif de la longue histoire des Basement Jaxx.

« Scars » et « Zephyr », tous les deux sortis en 2009, se révélaient être moins dansants, moins évidents que leurs prédécesseurs, dans une sorte de recherche de profondeur pourtant, elle non plus, pas évidente à déceler a posteriori. « Junto » balaye tout cela et ramène les BPM avec lui, et des quatre coins du monde s’il vous plait : du garage méchant avec « Buffalo », de l’afro-caribéen avec « Rock This Road », du sud-américain luxuriant dans « Mermaid of Salinas », du worldwide avec le reste, parfois du soft, souvent du bourrin comme sur « Back 2 The Wild ».

Bien entendu, le renouvellement perpétuel, même avec de grosses influences 80/90’s bombardées un peu partout comme une bombe à Chantilly qui aurait explosé dans les mains de son propriétaire, a ses limites : si « Junto » contient un peu plus de tubes évidents que les précédents « Scars » et « Zephyr », il n’est pas exempt de défauts, de répétitions voire, plus rarement, de moments d’ennui genre « Something About You » – une fois qu’on fait abstraction des paroles globalement pas révolutionnaires pour un sou.

Il arrive, même aux meilleurs, de faire tomber sa platine par terre après avoir mis trop de coups de pied dans la table : il suffit de rebrancher le tout pour remettre l’ambiance. Et c’est la bonne nouvelle de cet album : les Jaxx ont retrouvé le bouton « Marche/Arrêt » de leur machine à danser. Qui s’en plaindra ?

Tracklisting:

  1. Intro 1:16
  2. Power to the People (featuring Niara) 5:36
  3. Unicorn 4:10
  4. Never Say Never (featuring ETML) 4:23
  5. We Are Not Alone 3:42
  6. What’s the News 4:50
  7. Summer Dem (featuring Patricia Panther) 3:52
  8. Buffalo (featuring Mykki Blanco) 2:27
  9. Rock This Road (featuring Shakka) 3:50
  10. Sneakin’ Toronto 4:13
  11. Something About You 3:45
  12. Mermaid of Salinas (featuring Nina Miranda) 5:51
  13. Love Is At Your Side 4:27

Bonustracks (Deluxe Edition):

  1. Galactical (featuring Vula) 3:06
  2. What a Difference Your Love Makes (featuring Sam Brookes) 5:58
  3. Daddy Makes Boom Boom 3:26
  4. Never Say Never (Jaxx Extended Mix) 5:03
  5. House Scene (edit) 4:15
  6. Back 2 the Wild (Jaxx Extended Mix) 9:12
  7. Mermaid of Salinas (Boris Brejcha Remix) 7:21
  8. Moments in Dub 3:14
  9. Wherever You Go 4:35
  10. Back 2 the Wild (Korean Version) 4:17
  11. Back 2 the Wild (Gorgon City Remix) 6:20
  12. Never Say Never

« Junto » de Basement Jaxx est sorti le 25 août dernier chez PIAS Recordings. Clique donc >>ICI<< pour te le procurer. 15/20.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.