ALBUM : Solarstone – Electronic Architecture 3

Avec Rich Mowatt alias Solarstone, impossible de se tromper : depuis 15 ans, que ce soit en trance, ambient ou progressive, il ne produit que des bombes. Nouvelle illustration avec sa nouvelle compilation « Electronic Architecture 3 ».

gwendalperrin.net solarstone electronic architecture 3 front

 

Dans les oreilles des amateurs de trance, le nom de Solarstone évoquera deux choses très différentes en fonction de l’âge de votre interlocuteur. Si celui-ci se révèle plutôt jeune ou, en tout cas, si sa passion pour ce genre de musique bien trop sous-estimé en France est récente, il vous parlera du concept de « Pure Trance » développé par Rich Mowatt, un son bien particulier aux allures de rébellion contre la « fausse » trance, trop house, trop electro, en tout cas trop proche du dépotoir :

Pour les plus anciens (et c’est le cas de votre serviteur), Solarstone, c’est d’abord un premier tube éternel, du temps où Rich Mowatt était encore accompagné d’Andy Bury – je parle bien sûr de « Seven Cities » :

Bury ayant quitté le navire il y a quelques années, Rich Mowatt est désormais seul aux manettes de Solarstone, laissant tomber l’alias Young Parisians (avec Ben Lost, auteur notamment du tube « Jump The Next Train », remixé > ICI < dans sa version la plus populaire par Kyau & Albert) pour lancer celui de Federation (toujours avec Ben Lost, écouter > ICI < « Black Tide »). A côté de Federation et de son concept de « Pure Trance », Solarstone a lancé la série des « Electronic Architecture » (Black Hole Recordings) en 2009, d’abord seulement focalisé sur la progressive trance, puis laissant plus de latitude à l’ambient, à la chillout et même aux soundscapes – ce qui, connaissant le penchant pas vraiment récent de Solarstone pour ces rythmes, n’aura surpris personne :

Et voici donc le troisième volet, avec des titres signés des Thrillseekers, Orkidea, Eco, 16 Bit Lolitas, Basil O’Glue, Gai Barone et même Solarstone lui-même – bref, que du lourd. A noter un petit nouveau pour le moins étonnant dans ce tracklisting puisqu’il s’agit tout simplement du compositeur néo-classique Nils Frahm, qui a l’honneur de conclure le tout avec « Dedication, Loyalty », ce même titre ayant le droit à un remix trance de Rich Mowatt dans le second disque. A noter, également, un hommage (volontaire ?) du talentueux Eco puisque dans son « One Day », qui conclut ce second disque, on reconnait nettement une boucle mélodique contenue dans le trop méconnu « Because This Must Be/Augmentation » de Frahm (avec Anne Müller) – et même seulement dans la partie « Augmentation », celle qui n’est jamais sortie en solo… Votre serviteur est content, quoi.

CD 1 (Deep & Immersive)

01. Daniel Avery – Platform Zero (EA3 Edit)
02. Soarsweep – Thistle (EA3 Reconstruction)
03. Mistol Team – Algorrobal (EA3 Reconstruction)
04. 16 Bit Lolitas – Beat Organ
05. Trent McDermot – For What It’s Worth
06. Basil O’Glue – Seven Sages (EA3 Reconstruction)
07. Solarstone & Orkidea – Slowmotion III
08. Ambassador – The Fade (Guy J Remix)
09. Blister 13.0 – Sin Ojos (Oliver Prime Remix In Blue)
10. Nick Stoynoff – You’re OK (EA3 Reconstruction)
11. Konektiv – Monoposto
12. Rischaad – Razorbeam
13. Solarstone – Nothing But Chemistry Here
14. Philthy Chit – Colours (EA3 Reconstruction)
15. Gai Barone – Metal Jaws (EA3 Edit)

CD 2 (Melodic Pure Energy)

01. Forerunners – Lifecycle (Foundation EA3 Reconstruction)
02. Tom Bro – Memories
03. Salt Tank – Phoenix (Allende Remix)
04. Liam Wilson – Kiss (EA3 Edit)
05. Alexey Muravyev – Evening Surf (EA3 Edit)
06. Orkidea – Purity
07. Nils Frahm – Dedication, Loyalty (EA3 Edit)
08. Danny Stubbs – Red Orbit (EA3 Reconstruction)
09. Winkee – Awakening
10. Outer Pulse – Ethereal Glyph (Solarstone Retouch)
11. Solarstone – 4Ever (Solarstone Retouch)
12. Ultimate – Imagination (EA3 Reconstruction)
13. The Thrillseekers – This Is All We Have
14. Eco – One Day (EA3 Reconstruction)

CD 3 (Slow-motion Soundscapes)

01. Alexey Muravyev – Evening Surf (Slow)
02. Basil O’Glue – Seven Sages (Slow)
03. Tonal Axis – Rainfall
04. Liam Wilson – Kiss (Slow)
05. Solarstone & Hannah Magenta – Swansong (EA3 Reconstruction)
06. Rischaad – Razorbeam (Slow)
07. Danny Stubbs – Red Orbit (Slow)
08. Philthy Chit – Colours (Slow)
09. Gai Barone – Metal Jaws (Slow)
10. Winkee – Awakening (Slow)
11. Alucard – Autumn Breeze
12. Nils Frahm – Dedication, Loyalty

« Electronic Architecture 3 » de Solarstone s’obtient > ICI < en format physique et > ICI < en format numérique depuis le 7 juillet, chez Black Hole Recordings.

Et tant que j’y suis, parce qu’il serait tout aussi dommage de passer à côté, les deux premiers volets d’ « Electronic Architecture » s’obtiennent > ICI < et > LA <.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.