A Winged Victory For The Sullen – Atomos (Album)

Le second album du duo composé de Dustin O’Halloran et Adam Wiltzie (Stars of the Lid) a désormais une date de sortie, un tracklisting (simple) et une prouesse à accomplir : être aussi brillant que le premier.

a winged victory for the sullen atomos gwendalperrin.net

En 2013, deux ans après la sortie de leur premier album éponyme, salué par la critique et (même !) par votre serviteur, le duo A Winged Victory For The Sullen ne s’attendait pas forcément à remettre tout de suite le couvert. C’était sans compter sur le chorégraphe Wayne McGregor, qui faisait aussi partie du premier cercle de fans du duo O’Halloran + Wiltzie…

En pleine préparation de son nouveau ballet, McGregor écoutait – et faisait écouter à ses danseurs – ladite merveille en mode repeat. Vint alors l’évidence : demander à ses auteurs de composer la musique de sa nouvelle oeuvre, ce à quoi A Winged Victory For The Sullen a positivement répondu, durant l’été 2013, entre Bruxelles, Berlin et Reykjavik. L’inspiration venant sans interruption, le disque de commande devint disque « officiel ».

We never imagined 2013 would be such an explosively creative year. The first record took us two years from start to finish, but in the micro span of time over last summer we were able to change the formula for the way we write, record, and let go. It was incredibly liberating. (Dustin O’Halloran)

gwendalperrin.net A Winged Victory For The Sullen Atomos Dustin O'Halloran Adam Wiltzie

As a wise man once said, one who procrastinates their own choosing will inevitably have their choice served to them by circumstance. We had virtually no time for second guessing ourselves. That being said, we tried to balance the discordance between being creative, and fulfilling our duties for a commissioned soundtrack with a very strict deadline, and all the while staying true to our collective melancholy. (Adam Bryenbaum Wiltzie)

« Atomos » garde les mêmes recettes qu’ « A Winged Victory For The Sullen » : entre ambient, drone et modern classical, tiraillé entre de délicates touches de piano et d’orgue, des guitares stratosphériques, des orchestrations de cordes divines et des bidouillages électroniques (bien aidés par Francesco Donadello, habituel comparse de jeu et ingénieur du son, et par Ben Frost qui est aussi de la partie), l’auditeur retrouve les paysages désolés et majestueux qui avaient fait du premier album une telle gifle critique. Autant l’annoncer de go : le second constituera une déflagration équivalente, sinon supérieure. Jugez-en plutôt avec le premier extrait « Atomos VII » :

Tracklisting:

  1. Atomos I
  2. Atomos II
  3. Atomos III
  4. Atomos V
  5. Atomos VI
  6. Atomos VII
  7. Atomos VIII
  8. Atomos IX
  9. Atomos X
  10. Atomos XI
  11. Atomos XII

« Atomos » d’A Winged Victory For The Sullen sort le 6 octobre prochain chez Erased Tapes  (Kranky pour les Etats-Unis). D’ici là, j’investiguerai pour comprendre l’absence d’Atomos IV…

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.