[ALBUM] Benoit Pioulard – Hymnal (Remixes)

By on janvier 11, 2014



L’excellent dernier album de l’Américain Benoit Pioulard, « Hymnal », se voit agrémenté d’un album de remixes idéal pour débuter l’année 2014 du bon pied.

gwendalperrin.net benoit pioulard hymnal remixes front

 

Voilà un fidèle de ces lieux exigus qui, en plus de dix années de carrière, n’aura strictement rien loupé. Pas une faute de goût, pas la moindre collaboration foireuse, pas un accroc de maladresse stylistique : Benoit Pioulard, aussi Français que Jean-Luc Mélenchon est Turkmène (son vrai nom est Thomas Meluch et il vient de Seattle, état de Washington, pour celles et ceux qui le découvrent à travers ces lignes), est de cette (rare) trempe d’artistes dont chaque sortie est synonyme de qualité et de 16/20 automatiques avant même d’avoir écouté ce qu’il a à nous proposer.

Dans cette flopée de remixes de son dernier opus « Hymnal », Benoit Pioulard ne propose en soi quasiment rien de nouveau – en-dehors d’une réinterprétation ambient de son titre « Reliquary ». A sa place, c’est une longue liste d’invités de labels généralement amis, Kranky (le label où Pioulard s’épanouit), Denovali (le label où Haines et Plano – entre autres – s’épanouissent) ou encore Lost Tribe, qui publie cette double galette.

Au trip-hop minimal de The Field Rotation (membre de l’armada Denovali) au drum & bass chaloupé de William Ryan Fritch, ce double album ne rate à peu près rien, malgré la bipolarité de son univers : au premier ensemble de remixes, rythmique voire technoïde par instants (le titre « Margin » fait ici l’objet de deux remixes jouables à cinq heures du matin en boîte de nuit surchauffée – mais qui n’est pas du genre à passer du Martin Garrix, vois-tu), succède un second opus autrement plus ambient et machiavélique, voire effrayant quand Loscil – de l’équipe Kranky, lui aussi – transforme « Florid » en piste idéale pour une bande originale de film d’horreur. Bref, pour assister au premier échec discographique de Benoit Pioulard, rendez-vous – au pire – en 2015.

« Hymnal (Remixes) » sort le 21 janvier 2014 chez Lost Tribe Sounds. 16/20.

Tracklisting:

Disc 1
1. Mercy (Fieldhead Remix)
2. Margin (William Ryan Fritch Remix)
3. Excave (Squanto Remix)
4. Litiya (The Green Kingdom Remix)
5. Homily (Cock and Swan Remix)
6. Florid (Brambles Remix)
7. Censer (Field Rotation Remix)
8. Reliquary (Part Timer Remix)
9. Margin (Zachary Gray Remix)
10. Foxtail (Graveyard Tapes Remix)

Disc 2
1. Hawkeye (The Remote Viewer Remix)
2. Censer (Segue Remix)
3. Knell (Widesky Remix)
4. Florid (Loscil Remix)
5. Foxtail (Radere Remix)
6. Gospel (James Murray Remix)
7. Reliquary (Benoît Honoré Pioulard Remix)
8. Margin (Ruhe Remix)
9. Gospel (Window Magic Remix)

gwendalperrin.net benoit pioulard hymnal remixes back

About Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager, enseignant-raconteur de blagues et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinCheck Our Feed