A ne pas manquer : les albums prévus pour début 2014

Qui dit nouvelle année dit aussi nouvelle fournée d’albums à déguster. Le point sur ce qui nous attend dans les prochains jours, semaines, mois, siècles.

gwendalperrin.net jukebox Rock-Ola_jukebox_uppifrån

2014 sera-t-elle une année musicale au niveau, globalement insatisfaisant, de 2011, à celui, fort réjouissant, de 2012, ou à celui plutôt raisin pourri que figue de 2013 ? Premiers éléments de réponse avec cette rétrospective des albums les plus attendus de ce début d’année (enfin, attendus, je ne m’arrête ici que sur ce qui est censé être de qualité).

JANVIER

L’année musicale 2014 commencera avec deux poids lourds internationaux mais dans deux registres bien différents : le 14 janvier prochain verra ainsi la sortie simultanée du nouvel album de Bruce Springsteen, « High Hopes » (Columbia) et du dernier opus de Sharon Jones & The Dap Kings, « Give The People What They Want » (Daptone Records). Changement de registre complet le 20 janvier avec le nouvel album de Sophie Ellis-Bextor, « Wanderlust », et j’ai bien dit Sophie Ellis-Bextor et pas Lana Del Rey. La précision est utile car, sincèrement, que ce soit en image ou en vidéo…

Le 21 janvier verra émerger le nouvel opus de Mogwai, « Rave Tapes » (Sub Pop), tandis que la fin de mois sera « rythmée » par deux albums calmes : le premier album d’Ásgeir (Trausti), « In The Silence » (One Little Indian, le 27) (petite parenthèse pour préciser que ce n’est « que » la version anglaise de « Dýrð í dauðaþögn » déjà sorti en islandais), et le premier album acoustique du trio trance Above & Beyond, « Acoustic » (Anjunabeats, le 28).

FÉVRIER

Le mois de février s’annonce d’ores et déjà comme celui des grands écarts. On commence, dès le 3, avec le « War Room Studies » de Breton, suivi, le 4, du retour du duo Toni Braxton + Babyface (« Love, Marriage & Divorce », Motown) et de Fabrizio Paterlini (« The Art of the Piano »). Poursuite du mindfuck stylistique avec, le 14 février, le premier des deux albums de l’année du légendaire Beck, « Morning Phase » (Capitol), le 24, du premier album de la friandise pop danoise  (« No Mythologies to Follow », Chess Club) et du retour… de Neneh Cherry, avec « Blank Project » (Smalltown Supersound, le 25).

MARS

La suite de l’année, si on parle de ce qui est déjà calé, s’annonce fort calme – jusque dans les rythmiques. Imogen Heap donnera à peine de l’énergie à l’ensemble avec « Sparks » (RCA) qui sort le 3 mars, avant que ne se profile le retour… d’Ashanti (mais si, rappelle-toi), avec le maintes fois repoussé « Braveheart » (eOne) dès le 4. Ce même jour sortira également le très-attendu-par-votre-serviteur « The Soul of all Natural Things » (Asthmatic Kitty), le nouvel album de l’égérie folk Linda Perhacs, 43 ans après « Parallelograms » !

Metronomy, aussi, reviendra nous hanter le 10 mars avec « Love Letters » (Because Music), tandis que Hauschka nous embarquera dans un inquiétant voyage pianistique avec « Abandoned City » (City Slang, 18 mars). U2 n’a pas encore donné de nom à son prochain bébé, tout juste sait-on deux choses : David Guetta, un temps pressenti, ne sera pas de la partie (ouf !), et le tout sortira le 31 avril. A noter, enfin, le nouvel album de Kelis prévu pour le 28 avril qui s’appellera tout simplement… « Food » (Ninja Tune). De quoi rester effectivement sur sa faim.

gwendalperrin.net Grumpy-Cat-2014

ON VERRA BIEN…

Quelques albums sont d’ores et déjà prévus pour cette année 2014, reste à savoir quand ils tomberont. A priori acquis : le retour de Lana del Rey avec « Ultraviolence », successeur très attendu de « Born To Die », celui d’Archive avec « Axiom » et celui de Tori Amos avec « Unrepentant Geraldines ». Deux chouchous de votre serviteur, Voice Industrie avec « Dreams of Flight » et Sébastien Schuller, devraient également faire parler d’eux après de trop longues périodes de silence.

Du côté des grosses écuries, citons, en vrac, les prochaines livraisons susurrées de Lily Allen, Kanye West, Adele, Kylie Minogue et Frank Ocean. Rajoutons à cette liste d’artistes dont la réputation n’est plus vraiment à faire les noms de Robyn, Damon Albarn, Julian Casablancas, Death Cab for Cutie, Sia Furler et, enfin, Solange Knowles – sans compter que le come-back du légendaire Culture Club, de son côté, devrait ravir les fans de Boy George.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager, enseignant-raconteur de blagues et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.