[VIDEO] Above & Beyond – Acoustic (Anjunabeats)

By on décembre 29, 2013



Le trio trance Above & Beyond revient sur le devant de la scène… en acoustique, avec un premier album « dépouillé » prévu pour 2014. Extraits (en cascade).

gwendalperrin.net Above and Beyond-Acoustic

Début 2013. Les trois gaillards d’Above & Beyond, Tony McGuinness, Jonathan « Jono » Grant et Paavo Siljamaki, n’ont à peu près plus rien à prouver : dans le top 10 du DJ Mag depuis des lustres (ils en ont été virés cette année par des « artistes » comme Dimitri Vegas & Like Mike, c’est dire la baisse de niveau), à la tête d’un podcast à très forte audience (« Trance Around The World » jusqu’en 2012, « Group Therapy » aujourd’hui), leur réputation n’est plus à faire.

C’est, donc, naturellement à ce moment-phare que le trio a décidé de se remettre en question.

La transition de « Trance Around The World » à « Group Therapy » n’était en fait qu’un signe précurseur (admettons d’ailleurs par avance que la qualité de leur podcast a globalement baissé, même si mes oreilles de vieux fan de la vieille heure de la vieille école bidule machin sont par définition plus promptes à écouter de l’uplifting trance que des extraits du [mauvais] album de Mat Zo) : voilà que les trois Britanniques revisitent leur discographie en version acoustique !

Above & Beyond a ainsi donné, début 2013, quatre concerts au légendaire Porchester Hall de Londres, suivi de deux autres – tous complets évidemment – à Los Angeles un peu plus tard dans l’année.

gwendalperrin.net Above and Beyond_Acoustic_CD-DVD

Premier extrait sorti sur les ondes : la version acoustique de « Love is not Enough » avec la voix de Zoe Johnston :

Histoire de comparer, voici la version « originale » de ce même titre :

A noter que sur Youtube, pullulent des captures vidéo des rares performances acoustiques du trio – inclus, quelques inédits dont tu me diras des nouvelles. Vous remarquerez, et ce n’est pas un fake, qu’Above & Beyond réussit l’exploit de rendre Skrillex sympathique en le collant derrière une guitare pour « Black Room Boy » :

Pour certains titres (surtout les « vieux », à vrai dire), la transition pourra paraître moins dure à avaler : rappelons-nous, notamment, les remixes chillout de Floris de Haan sur les titres d’OceanLab (« Satellite » notamment). Allez, parce qu’il faut bien trouver un défaut à l’ensemble, notons qu’il ne sera pas compliqué à trouver : ce n’est pas Justine Suissa, la voix originelle d’OceanLab, qui interprète les titres du trio devenu quatuor le temps d’un album « Sirens of The Sea » et d’une tripotée de singles – mais une certaine Annie Drury, qui s’en tire très bien mais qui n’efface pas Justine pour autant… De même pour Richard Bedford, ici supplanté par Alex Vargas.

La vidéo « officielle » d’ensemble, support du DVD « Acoustic », sortira via la chaîne THUMP (avec VICE) le 24 janvier prochain, l’album sortira de son côté le 28 janvier. Préventes via iTunes ou sur l’Anjunastore si filer des commissions à Apple vous donne la nausée par avance.

Tracklisting:

  1. Miracle (as OceanLab)
  2. You Got To Go (feat Zoe Johnston)
  3. Satellite / Stealing Time (as OceanLab / feat Richard Bedford)
  4. Thing Called Love (feat Richard Bedford)
  5. Can’t Sleep (feat Ashley Tomberlin)
  6. Sun & Moon (feat Richard Bedford)
  7. Good For Me (feat Zoe Johnston)
  8. Sirens Of The Sea (as OceanLab)
  9. Love Is Not Enough (feat Zoe Johnston)
  10. On A Good Day (as OceanLab)
  11. Alone Tonight (feat Richard Bedford)
  12. Making Plans

About Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager, enseignant-raconteur de blagues et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.
%d blogueurs aiment cette page :