[TOP ALBUM 2013] 02 – Sebastian Plano – Impetus

By on décembre 20, 2013



Nous y sommes : le meilleur album de l’année 2013 approche à grands pas. Comme Lubomyr Melnyk et Nils Frahm, Sebastian Plano aurait très bien pu se voir décerner ce titre…

gwendalperrin.net sebastian plano impetus

Il a bien fallu l’admettre : ce fut un véritable moment de grâce. L’écoute du nouvel album du compositeur argentin Sebastian Plano, « Impetus », a fait l’effet d’une petite déflagration sentimentale auprès de l’auteur-de-ces-lignes-que-vous-chérissez (vous chérissez l’auteur hein, pas les lignes, enfin ça dépend lesquelles…). Et ce n’est que justice pour ce multi-instrumentiste encore fort méconnu mais – espérons – qui aura le droit à la lumière que commencent à avoir certains de ses comparses traités en long, en large et en travers dans ces colonnes.

Deux ans après « The Arrhythmical Part of Hearts », l’Argentin poursuit sa progression à toute vitesse dans la bien sélective sphère du néo-classique avec plus de maîtrise qu’en 2011, plus de maturité aussi, et cela est bien normal : ce céleste « Impetus » nous embarque dans des contrées nuageuses, plus cinématographiques que jamais, où les cordes et le piano se mélangent dans une harmonie presque indécente. A noter, plus particulièrement, le morceau-titre ainsi que « Blue Loving Serotonin », véritables filaments d’absolu d’une beauté infinie.

Remercions une nouvelle fois le label Denovali de mettre en avant un artiste dont la singularité stylistique, même si elle n’est pas encore si flagrante dans cet univers devenu concurrentiel qu’est le néo-classique, laisse augurer de nouveaux et nombreux moments de grâce.

> #01 : Boards of Canada – Tomorrow’s Harvest.

> #02 : Sebastian Plano – Impetus.

> #03 : Nils Frahm – Spaces.

> #04 : Lubomyr Melnyk – Corollaries.

> #05 : Aufgang – Istiklaliya.

> #06 : Greg Haines – Where We Were.

> #07 : Eluvium – Nightmare Ending.

> #08 : Ludovico Einaudi – In A Time Lapse.

> #09 : Junip – Junip.

> #10 : Midlake – Antiphon.

> #11 : Sigur Ros – Kveikur.

> #12 : Woodkid – The Golden Age.

> #13 : Goldfrapp – Tales of Us.

> #14 : Olan Mill – Hiraeth.

> #15 : Arcade Fire – Reflektor.

> #16 : M83 – Les Rencontres d’après Minuit (OST).

> #17 : Bibio – Silver Wilkinson.

> #18 : Jóhann Jóhannsson – Prisoners (OST).

> #19 : Marcel Dettmann – Dettmann II.

> #20 : Benoît Pioulard – Hymnal.

> Retrouvez la liste des meilleurs albums de 2012de 2011 et même de 2010.

About Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager, enseignant-raconteur de blagues et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinCheck Our Feed