[TOP ALBUM 2013] 04 – Lubomyr Melnyk – Corollaries

By on décembre 17, 2013



Dernière ligne droite dans notre remontée des meilleurs albums de l’année – et ce fut un véritable dilemme de départager les quatre premiers. Commençons, hors podium, avec Lubomyr Melnyk.

gwendalperrin.net lubomyr melnyk corollariesVint le moment où il fallut faire des choix. Et tailler là où ça ferait forcément mal : contrairement aux trois années précédentes, j’ai eu bien des difficultés à me décider sur l’ordre des tout meilleurs albums de 2013 (Sophie Hutchings – a posteriori – en 2010, Dustin O’Halloran en 2011 et The Cinematic Orchestra en 2012 avaient glané des hectomètres d’avance sur les autres). Lubomyr Melnyk, en « tête » à mi-année, se retrouve ainsi au 4e rang avec « Corollaries ».

En cinq pistes basées sur le même concept de « continuous piano », au rythme maximal – mais hallucinant – de 19 touches par seconde, le compositeur, jusqu’alors fort méconnu voire carrément isolé dans sa sphère, se sort brillamment de l’injuste anonymat dans lequel il était jusqu’alors enfermé – la sortie de « Corollaries » sur le label Erased Tapes aidant sans aucun doute. « Pockets of Light », long de 19 minutes (ce coup-ci), a même des atours d’hymne intemporel de ce mouvement néo-classique d’une exigence technique folle (19 par seconde quand même, essayez d’imaginer visuellement quitte à être aidé par la vidéo juste en-dessous de ce paragraphe). A noter : deux nouvelles publications de Lubomyr Melnyk depuis « Corollaries », le deux-titres « Windmills » et le trois-titres « Three Solo Pieces ».

> #01 : Boards of Canada – Tomorrow’s Harvest.

> #02 : Sebastian Plano – Impetus.

> #03 : Nils Frahm – Spaces.

> #04 : Lubomyr Melnyk – Corollaries.

> #05 : Aufgang – Istiklaliya.

> #06 : Greg Haines – Where We Were.

> #07 : Eluvium – Nightmare Ending.

> #08 : Ludovico Einaudi – In A Time Lapse.

> #09 : Junip – Junip.

> #10 : Midlake – Antiphon.

> #11 : Sigur Ros – Kveikur.

> #12 : Woodkid – The Golden Age.

> #13 : Goldfrapp – Tales of Us.

> #14 : Olan Mill – Hiraeth.

> #15 : Arcade Fire – Reflektor.

> #16 : M83 – Les Rencontres d’après Minuit (OST).

> #17 : Bibio – Silver Wilkinson.

> #18 : Jóhann Jóhannsson – Prisoners (OST).

> #19 : Marcel Dettmann – Dettmann II.

> #20 : Benoît Pioulard – Hymnal.

> Retrouvez la liste des meilleurs albums de 2012de 2011 et même de 2010.

 

About Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager, enseignant-raconteur de blagues et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.
%d blogueurs aiment cette page :
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestVisit Us On YoutubeVisit Us On LinkedinCheck Our Feed