[TOP ALBUM 2013] 12 – Woodkid – The Golden Age

Poursuivons notre énumération des meilleurs albums de l’année avec, désormais, un de ceux qui sera le plus contesté dans ma sélection – je parle bien du « Golden Age » de Woodkid.

gwendalperrin.net woodkid the golden age

J’ai vendu ma cuti au mainstream. J’écoute NRJ. J’aime Pascal Obispo. Je trouve les Enfoirés formidables. Je regarde NRJ12. J’hallucine.

Je n’ai rien fait de tout ça, soupires-tu désormais, caché derrière une armoire normande de peur que je t’inflige également cette transformation. Pourtant, mettre Woodkid dans un top album, encore plus qu’Arcade Fire, a des airs de sacrilège lorsqu’on ne se surprend même plus à faire preuve d’une putasserie musicale pseudo-élitiste sans limite.

« The Golden Age », premier opus du monsieur, est particulièrement inégal : rappelle-toi, je m’étais étalé sur sept feuillets à son sujet durant l’année. Ainsi, placer cette superproduction de Yoann Lemoine aussi haut dans mon classement n’est pas sans intention : pétri de bonnes mélodies, de rythmiques intéressantes mais – aussi – d’une production calibrée pour la presse musicale papier (qui ne s’est d’ailleurs pas manqué de sombrer dans une indécente dithyrambe), la rédaction de gwendalperrin.net, désormais passée sous contrôle du maléfique lobby félin, attend désormais une transformation d’essai.

Cela passera probablement par l’exploration de nouveaux territoires musicaux, ce que Woodkid semble commencer à tenter en se recentrant par instants sur une techno brodinskienne pas inintéressante, tout en conservant son sens de la mélodie ambitieuse… mais sans les trompettes d’artifices destinés à plaire à celles et ceux qui n’y connaissent malheureusement pas grand chose.

> #01 : Boards of Canada – Tomorrow’s Harvest.

> #02 : Sebastian Plano – Impetus.

> #03 : Nils Frahm – Spaces.

> #04 : Lubomyr Melnyk – Corollaries.

> #05 : Aufgang – Istiklaliya.

> #06 : Greg Haines – Where We Were.

> #07 : Eluvium – Nightmare Ending.

> #08 : Ludovico Einaudi – In A Time Lapse.

> #09 : Junip – Junip.

> #10 : Midlake – Antiphon.

> #11 : Sigur Ros – Kveikur.

> #12 : Woodkid – The Golden Age.

> #13 : Goldfrapp – Tales of Us.

> #14 : Olan Mill – Hiraeth.

> #15 : Arcade Fire – Reflektor.

> #16 : M83 – Les Rencontres d’après Minuit (OST).

> #17 : Bibio – Silver Wilkinson.

> #18 : Jóhann Jóhannsson – Prisoners (OST).

> #19 : Marcel Dettmann – Dettmann II.

> #20 : Benoît Pioulard – Hymnal.

> Retrouvez la liste des meilleurs albums de 2012de 2011 et même de 2010.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.