[STREAM] Hauschka – Elizabeth Bay

Volker Bertelmann aka Hauschka annonce, avec « Elizabeth Bay », la sortie de son prochain album pour 2014 : tous les détails sur « Abandoned City ».

gwendalperrin.net hauschka abandoned city

 

Le « Salon des Amateurs » va finir par se remplir. Le dernier album en date de Volker Bertelmann aka Hauschka, l’un des maîtres à penser (et jouer) actuels du « prepared piano », aura le droit à un petit frère sombrement nommé « Abandoned City ». Après l’épisode FatCat en 2011, c’est ce coup-ci chez City Slang que sortira ce nouvel opus, le 17 mars 2014.

En voici le prometteur premier extrait, « Elizabeth Bay » :

Tracklisting (avec un lien documentaire sur le pourquoi de la ville abandonnée) :

  1. Elizabeth Bay (une histoire de mine en Namibie)
  2. Pripyat (une cité ukrainienne marquée par Tchernobyl)
  3. Thames Town (un copié-collé à la chinoise)
  4. Who Lived Here?
  5. Agdam (une localité marquée par le conflit entre l’Arménie et l’Azerbaïdjan à propos du Haut-Karabakh)
  6. Sanzhi Pod City (un projet de village de vacances à Taïwan qui a mal tourné)
  7. Craco (une ville en danger géologique dans le sud de l’Italie)
  8. Bakersville
  9. Stromness (une ancienne station baleinière de Géorgie-du-Sud)

A noter que si, par le plus grand des hasards, vous ne découvriez Hauschka qu’à travers ces lignes, d’une cela veut dire que vous ne me lisez définitivement pas assez (rappelez-vous ce projet commun avec la violoncelliste Hilary Hahn ou encore ce concert avec les Transcendentalists), de deux cela signifie qu’il va falloir vous préparer une petite cure de rattrapage. Coup de chance : Volker laisse sur son Soundcloud de quoi nourrir vos oreilles avec plusieurs de ses précédentes productions : « The Prepared Piano » (2005), « Room To Expand » (2007)« Snowflakes and Carwrecks » (2009) ou encore « Foreign Landscapes » (2010). Vous pouvez même réécouter plusieurs titres du « Salon des Amateurs » en cliquant genre > ICI <.

Et si vous voulez encore plus de villes fantômes, cette page Wikipedia pourrait assouvir votre curiosité…

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.