[STREAM] Peter Broderick – Float 2013

Peter Broderick dépoussière son tout premier LP « Float », sorti en 2008, retravaillé avec l’aide de l’éternel complice Nils Frahm. Petite plongée historique.

gwendalperrin.net peter broderick float 2013

Il y a eu « Eulogy For Evolution » d’Ólafur Arnalds d’un côté, et « Float » de Peter Broderick de l’autre. Voici les noms des deux premières créations qui m’ont, petit à petit, fait bifurquer du côté néo-classique de la force, délaissant partiellement le seul classique cinématographique (ou classique classique du non-21e siècle évidemment) que j’écoutais jusqu’alors.

Cinq ans plus tard, ce petit monde a bien évolué : Ólafur et Peter sont devenus « super » connus (en tout cas Ólafur a plus de fans Facebook qu’Hélène Ségara, ce qui me rassure un minimum sur l’état de notre planète), Nils s’est rajouté au concert, et puis Greg aussi, sans parler des inénarrables Johann, Max, Daniel et bien bien d’autres… Une chose, pourtant, n’a pas évolué durant cette période. De manière tout à fait insidieuse.

Aussi étonnant que l’aveu de Greg Haines quand il disait vouloir faire du planant et interstellaire « Digressions » un album électronique, celui de Peter sur « Float » intrigue : durant ces cinq années, il était mécontent du résultat final. Si si.

Float was initially released in 2008. Without pointing any fingers or mentioning any specifics — because I truly believe no one is to blame and I am filled with gratitude towards everyone who was involved — I’d like to say that I wasn’t satisfied with how the whole thing turned out. And many years went by before I began to consider a remedy for that.

Cinq années plus tard, Peter Broderick boucle finalement la boucle avec cette version remaniée de « Float », Nils Frahm à la manœuvre comme d’habitude. Les différences pourront paraître subtiles pour celles et ceux qui ont écouté suffisamment religieusement la version originale (non non je ne parle pas que de moi) (enfin je crois) mais, enfin, Peter peut se sentir ravi de son premier enfant musical. Enfin, jusque dans cinq ans.

Tracklisting:

  1. A Snowflake
  2. Floating Sinking
  3. A Glacier
  4. A Simple Reminder
  5. Stopping On The Broadway Bridge
  6. Another Glacier
  7. Something Has Changed
  8. Broken Patterns
  9. An Ending
  10. A Beginning
  11. Something Has Remained (BONUS TRACK)
  12. Continuing On The Broadway Bridge (BONUS TRACK)

« Float 2013 » de Peter Broderick sort le 28 octobre sur Erased Tapes (évidemment).

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.