[SON] Tiësto – iTrance

Alors comme ça l’ancien meilleur DJ du monde arrêterait sa soupe electro house pour revenir dans la trance de ses débuts (et ses succès) ? Pour l’instant, on attend de voir.

 

On sentait venir le coup depuis plusieurs mois. A côté des célébrations de la dernière cuvée du classement DJ MAG qui a vu Hardwell détrôner Armin Van Buuren (et David Guetta toujours dans le top 5, histoire de prouver une nouvelle fois que ce listing est une vaste supercherie auditoire), on a vu Tiësto, ancien pacha de ce chart, aujourd’hui quatrième, filer un petit cadeau. Il a pour nom « iTrance » et, comme son nom est censé l’indiquer, signe un (temporaire ?) come-back du Néerlandais vers la trance de ses débuts.

C’est un premier pas, timide, genre bien timide, ça reste du 128 bpm et ça sonne comme « Kiss From The Past », l’album d’Allure, ancien alias space trance de Tiësto refourgué à un de ses potes (David van den Hurk) en 2009 pour faire de la stadium trance aussi lente que du Avicii. Bref, ce n’est pas vraiment de la « real underground trance » mais l’ensemble sonne suffisamment old school – et n’est pas envahi de beats lourds que même Will.i.am il les a déjà piqués comme le gourgandin qu’il est – pour réveiller une communauté trance bien groggy après s’être méchamment cassé la gueule dans le DJ MAG.

 

 

En attendant, observons du côté de Mike Dierickx (alias M.I.K.E., alias Push, alias Plastic Boy, alias tout plein de pseudos et de productions léchées) comment évolue la collaboration un temps évoquée entre les deux anciens rois de la trance, au début des années 2000…

gwendalperrin.Net tiesto

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.