[TOP ALBUM 2012] 07 – Olan Mill – « Paths »

 

Suite de mon classement des vingt meilleurs albums de l’année 2012, cet espèce de calendrier de l’Avent sonore garanti sans conservateurs (enfin, sans faute de goût et sans accent dubstep).

gwendalperrin.net Olan Mill Paths

Riche, très riche année pour le duo Olan Mill qui, en cette année 2012, ne s’est pas contenté de pondre le superbe « Home » mais également l’encore plus génial « Paths ». Est-ce là l’influence de Svitlana Samoylenko, moins présente sur « Home » que sur « Paths », qui a aiguillé Alex Smalley sur le droit chemin ? Toujours est-il que les mélodies de « Paths » atteignent un niveau rarement atteint de majesté d’ensemble, en témoignent le poignant « The Square Is Porcelain » et le planant « Bleu Polar ».

Toute la richesse de « Paths » tient dans un paradoxe : parvenir à explorer les confins du néo-classique, passant au besoin par les voies de l’ambient voire de la drone, avec une sonorité orchestrale tout en se limitant à rester un duo. De cette limitation en découle une économie d’effets, voire d’instrumentations, à même de faire exploser de manière encore plus virulente une délicate ligne de piano, un sonar égaré, mais sans l’obsession permanente, avec l’économie de moyens, de sombrer dans un minimalisme qui ne se complaît finalement que peu avec le néo-classique. Une combinaison de choix optimale pour l’une des plus belles découvertes – et l’une des plus grosses claques – de cette année 2012.

#01 : The Cinematic Orchestra – « In Motion #1″

#02 : Greg Haines – « Digressions »

#03 : Grizzly Bear – « Shields »

#04 : Sophie Hutchings – « Night Sky »

#05 : Jóhann Jóhannsson – « Copenhagen Dreams (OST) »

#06 : Hot Chip – « In Our Heads »

#07 : Olan Mill – « Paths »

#08 : Max Richter – « The Four Seasons »

#09 : Dustin O’Halloran, Hauschka & Jóhann Jóhannsson – « Transcendentalism EP »

#10 : Sylvain Chauveau & Stephan Mathieu – « Palimpsest »

#11 : Valgeir Sigurðsson – « Architecture Of Loss »

#12 : Orcas – « Orcas »

#13 : Kite Hill – « Rest & Run »

#14 : Sigur Rós – « Valtari »

#15 : Maxence Cyrin – « The Fantasist »

#16 : Olan Mill – « Home »

#17 : Sharon Van Etten – « Tramp »

#18 : Vitalic – « Rave Age »

#19 : Greg Haines – « Moments Eluding (Solo Piano 3) »

#20 : Balmorhea – « Stranger »

 

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.