[TOP ALBUM 2012] 06 – Hot Chip – « In Our Heads »

 

 

Suite de mon classement des vingt meilleurs albums de l’année 2012, cet espèce de calendrier de l’Avent sonore garanti sans conservateurs (enfin, sans faute de goût et sans accent dubstep).

gwendalperrin.net Hot Chip In Our Heads
Avec Hot Chip, c’est « ça passe ou ça casse ». Et, depuis deux albums désormais, ça passe. Mais franchement. Et « In Our Heads » le prouve avec majesté (et chatouilles dans le pantalon).

Que ce soit le génial « Don’t Deny Your Heart » (au-dessus, et puis ce clip totalement #hallu…) ou le sublime et sexuel « Flutes » (en-dessous), ce cinquième album du duo britannique poursuit sur l’excellente lancée de « One Life Stand ». Les mélodies sont accrocheuses, les paroles gentiment portnawesquo-romantiques, le corps endiablé sans raison.

#01 : The Cinematic Orchestra – « In Motion #1″

#02 : Greg Haines – « Digressions »

#03 : Grizzly Bear – « Shields »

#04 : Sophie Hutchings – « Night Sky »

#05 : Jóhann Jóhannsson – « Copenhagen Dreams (OST) »

#06 : Hot Chip – « In Our Heads »

#07 : Olan Mill – « Paths »

#08 : Max Richter – « The Four Seasons »

#09 : Dustin O’Halloran, Hauschka & Jóhann Jóhannsson – « Transcendentalism EP »

#10 : Sylvain Chauveau & Stephan Mathieu – « Palimpsest »

#11 : Valgeir Sigurðsson – « Architecture Of Loss »

#12 : Orcas – « Orcas »

#13 : Kite Hill – « Rest & Run »

#14 : Sigur Rós – « Valtari »

#15 : Maxence Cyrin – « The Fantasist »

#16 : Olan Mill – « Home »

#17 : Sharon Van Etten – « Tramp »

#18 : Vitalic – « Rave Age »

#19 : Greg Haines – « Moments Eluding (Solo Piano 3) »

#20 : Balmorhea – « Stranger »

 

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.