#IdiotDuJour : avant de passer un film d’animation, un cinéma projette… la bande-annonce d’un film d’horreur

Des cris, des pleurs, des larmes mais pas de sang dans cette histoire. Mais plein d’enfants, par contre. Pas contents. Paniqués. En un seul mot s’il vous plait.

Je crois bien que c’est la première fois que je vais sourcer un article de Tele-Loisirs.fr sur ce site pour les besoins d’un papier, j’avais besoin de partager avec vous ce fugace moment d’émotion qui m’étreint. Voilà, le lien arrive dès le début du prochain paragraphe.

« Devil Inside » est le nouveau petit film d’horreur genre je-l’ai-fait-à-la-maison-avec-trois-bouts-de-scotch qui, pour parler aussi vulgairement que Michael Vendetta, FAIT LE BUZZ SUR INTERNET. Le mini-mini-scénario a des allures de « Blair Witch 24 » : Isabella est une fille qui va essayer de piger comment sa maman adorée a été fichu capable d’assassiner sauvagement trois personnes. Rajoutez un soupçon d’exorcisme et l’absence de Zaz dans la bande originale et vous obtiendrez le carton du moment au box-office américain : plus de 35 millions de dollars de bénéfices alors que le film n’en avait coûté qu’un. Bref, un truc super réjouissant.

Rendons maintenant dans un cinéma du sud de Londres, à Wandsworth, où est prévue une projection d’un film autrement plus #coolcool, j’ai nommé « Le Chat Potté » (« Puss-in-Boots » en version anglaise, l’#IdiotDuJour team a une nouvelle fois contribué au développement de votre culture inutile ce soir, remerciez-là en finançant ses activités via Paypal tiens) (JE BLAGUE) (pas). Des parents, des enfants, pas de chats et c’est dommage car cela rendrait probablement cet article autrement plus palpitant.

Tout ce petit monde est tranquillement installé sur les sièges. Les spectateurs, si jeunes, ne seront pourtant pas épargnés par les publicités mercantiles d’avant-film, objets marketing qu’ils sont déjà sans même savoir ce que cela signifie. Sans surprise toujours, des bandes-annonces d’autres films bientôt sur les écrans sont lancées. Tout va bien. Jusqu’à ce que…

(…)

(…)

(…)

(???)

(Insoutenable ce suspense hein ?)

(…)

(« Rhô la la mais quel boulet l’auteur de ce papier »)

Oui, c’est bien à cette bande-annonce FORT PEU APPROPRIÉE AU JEUNE PUBLIC que nos petits spectateurs ont eu droit avant de voir le second chat préféré du monde de l’animation derrière Garfield (voire même troisième derrière Tom de « Tom & Jerry » mais je m’avance peut-être trop en conjectures félines, donnez vos impressions et avis en commentaires, ça me fera plaisir tiens). Je vous laisse imaginer les cris, les pleurs, les larmes mais pas le sang dans cette histoire, hormis peut-être celui des parents qui a dû faire plusieurs tours : scène de panique générale dans la salle, une alerte inondation est lancée après que le cinéma enchaîne sur le teaser de « Ghost Rider: Spirit of Vengeance ». Une boulette ça va, c’est quand il y en a deux que ça devient encore un peu plus drôle.

Le cinéma, fort étrangement, a reconnu son erreur et expliqué que cette double gaffe devait à l’origine être prévue pour le film projeté après « Le Chat Potté », en l’occurrence « Underworld Awakening ». Selon la British Board of Film Classification, il pourrait être condamné à une amende voire même perdre sa licence d’exploitation… Chat alors !


PS : pardon pour l’affreuse allusion dans le chapô, elle est venue toute seule dans le rythme de l’écriture et je n’ai eu ni le courage ni l’envie de l’enlever

PS 2 : oui, cette chute est facile mais apporte un soupçon de légèreté – voire même de crème chantilly – à cette histoire somme toute assez traumatisante

PS 3 : ET SINON ? Nous aurions pu parler d’épisodes moins traumatiques pour nos chérubins, oui, nous aurions pu. Mais non, le vote interne en a décidé autrement, ta-dah. Pourtant, cette entreprise qui lance un jeu-concours mais oublie d’en désigner un vainqueur avait du potentiel, le Tribunal de Saumur qui confisque un permis de conduire pour le perdre par la suite aussi. Et que dire de nos deux #IvreVirgule potentiels, celui-ci qui vient porter plainte contre une prostituée mais arrêté pour conduite en état d’ivresse ou celui-là qui est convoqué en gendarmerie et arrive ivre sur son scooter ? Eh bien eux aussi, malgré leur budget de débilité probablement plus important que notre « Devil Inside », ils n’auront pas connu la victoire finale. Plus c’est petit, plus… Ouais, bon, bisous hein.

PS 4 : Vita ? Vitoo ?

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.