ALBUM. Fabrizio Paterlini – Autumn Stories

Parlons donc du dernier projet du prometteur pianiste italien Fabrizio Paterlini qui, à l’instar d’Olafur Arnalds il y a quelques semaines, dévoile un album semaine après semaine.

gwendalperrin.net fabrizio paterlini autumn stories

Tout le monde n’était pas triste de la fin de l’été. « L’automne est une si belle saison » s’enflammait même Fabrizio Paterlini dans la newsletter présentant sa dernière idée : délivrer un album à raison d’un titre par semaine et ce à partir de ce fatidique 21 septembre, et ce durant toute cette saison qu’il affectionne tant.

Cet Italien fait partie de mes dernières découvertes classiques à la suite de son EP « Morning Sketches« , délicat ensemble rappelant l’illustre Ludovico Einaudi, mais il exerce son art depuis déjà quatre ans – le plus souvent en auto-production. Et qui dit auto-production dit indépendance totale, jusque dans la manière de faire découvrir ses compositions (il est notamment présent chez Jamendo), comme en atteste ces « Autumn Stories » composées d’une dizaine d’items.

Là où Paterlini rajoute une couche d’inédit par rapport à l’initiative précédemment contée d’Olafur Arnalds est qu’il y met… du participatif ! Le pianiste est d’ailleurs très présent sur les réseaux sociaux, que ce soit Twitter, Tumblr, Google+ et même Scoop.it. Il incite ses auditeurs à lui envoyer toute forme de création pouvant être ajoutée à son projet, puisqu’en plus du son l’Italien ajoutera parfois l’image (comme pour la vidéo d’introduction).

Feuilles qui tombent, mélancolie, minimalisme se mixent dans cet ensemble étonnant à découvrir semaine après semaine.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.