#Idiotdujour : c’est l’histoire d’un braqueur qui oublie de mettre… sa cagoule

Il y en a certains qui auraient mieux fait d’écouter un peu plus souvent Tonton Fatal (Bazooka). Non, je déconne.

C’est une histoire peu banale que nous raconte l’excellent site internet belge, Dernière heure, habitué des #idiotdujour. A l’occasion du procès de quatre branleurs… heu braqueurs amateurs (pardon, mais c’est trop bon), le site revient sur cette morne journée où quatre petits jeunes ont voulu rejouer Ocean’s Eleven. Bon, avouons-le tout de suite, c’était pas gagné. Mais bon, on ne dit pas ça parce qu’ils sont belges hein. Détrompez-vous. A la limite, s’ils étaient roux, j’aurais pas dit, mais bon. Bref, passons (pompom les macarons. Bah quoi, c’est mieux que rhum pompompom).

Le 30 juin dernier, Sébastien F. (oui, nous, on cache son nom, parce que quand même, c’est la te-hon) et deux de ses collègues entrent armés dans une bijouterie de Thuin (voilà du boudin, voilà du boudin !), en Belgique. Bon, jusque là, tout se passe comme prévu (en même temps, ils n’ont pas fait grand chose pour le moment, quelques pas, tout au plus). Pendant ce temps-là, le quatrième larron attend les voleurs… dans la bagnole de sa mère. Oui, c’est vrai qu’un Kangoo jaune fadasse, c’est plus discret et moins suspect. Mais notre héros, distrait certainement par la couleur dégueulasse du tank familial, a oublié de porter sa cagoule. La belette! Dans la précipitation, il l’enfile vite en entrant dans le magasin… mais la met à l’envers. Bon, cela aurait été pratique si notre #idiotdujour avait les yeux derrière la tête. Il ne les a déjà pas en face des trous, alors ne lui en demandons pas trop. Et apparemment, il n’en a pas non plus devant, puisqu’en sortant de la bijouterie, le bougre s’est pris un poteau. En plus d’une belle bosse sur le front, notre #idiotdujour s’expose à une peine de 18 mois de prison avec sursis. Pour Ocean’s eleven, on reviendra, avec cet #idiotdujour-là, on est loin… du compte.

(crédits photo)


QUOI? Tu es maso? Tu en veux encore?! Grrr, viens là que je t’informe de tous ces #idiotdujour qui peuplent notre belle Terre. Pour ta gouverne, nous aurions pu t’infliger cet #idiotdujour, qui tombe de 30 mètres alors qu’il faisait une pause pipi. Et plouf. Dans la série « pipi-caca-bobo », il y a aussi l’histoire de ce mec qui n’a plus de couilles. C’est ballot. Tu ne le sais peut-être pas, mais souvent, les #idiotdujour aiment innover (c’est leur côté génie contrarié, vois-tu) : ceux-là ont inventé la pêche aux poissons avec de la javel (« Javel le dire à toouuuuut le mooOOoonde », et toi aussi j’espère). Voilà, c’est dit. Dans la catégorie je-suis-jalouse-mais-je-ne-me-soigne-pas-et-puis-je-t-ENCULE, nous avons cette femme de député qui vole le chaton de sa rivale. NORMAL, j’aurais tout fait pareil. Et si comme nous, enfin comme moi quoi, tu aimes bien Lost (mais aussi les histoires de pipi), tu vas kiffer cet #idiotdujour. Pour la suite, repasse demain. C’est un ordre. Bisou quand même.

PS : et ça, c’est pour tous ceux qui ne l’ont pas demandé… #ENJOY

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.