#IdiotDuJour : à l’UMP, on félicite le parcours de Didier Mehdi au lieu de faire un #RIP DJ Mehdi

On savait que les hommes et femmes politiques (oui, en politique la galanterie n’existe pas) étaient parfois « légèrement » déconnectées de la réalité du pays qu’ils sont censés diriger. Mais à ce point…

Rarement un #IdiotDuJour aura été aussi évident. Alors là vous me direz que cette accroche est méchante, cruelle, facile, sent le chorizo, que sais-je encore, mais il faut admettre qu’avec certains représentants de notre classe politique, les LOLeurs perdent chaque jour un peu de leur fond de commerce.

Replaçons le contexte. Nous sommes à la convention sur la Culture de l’UMP du 27 septembre dernier (oui, nos #IdiotDuJour sont aujourd’hui de droite, cela ne veut pas dire que ce blog est un repaire de gauchistes, mieux vaut prévenir que guérir), qui suit celles sur l’Immigration ou encore la Ruralité (l’ordre est probablement important #CommentaireNaïf). C’est important la Culture avec un C majuscule, sans quoi Martine Aubry ferait moins de propositions et moi moins de compilations audacieuses. Ceci étant, après cette phrase dénuée d’intérêt pour la progression de notre petite histoire, revenons au sujet. Tiens, une seconde phrase inutile. Et là une troisième. Et non un moment va falloir arrêter nos bêtises, changeons de paragraphe plutôt.

Cette convention a lieu seulement quelques jours après le décès accidentel du taulier d’Ed Banger Records alias DJ Mehdi, le 13 septembre dernier. La classe politique de tous bords a réagi par épiphénomènes, notamment Frédéric Mitterrand qui en a profité pour continuer d’affirmer sa mainmise sur le championnat de France des éloges funèbres en regrettant la disparition d’un « magicien des platines » (sic). Mais en dehors de ces réactions préparées, quid de l’avis de nos politiques quand il faut improviser ?

La rédaction de Streetpress a tenu par vérifier sur le terrain que ce chagrin était partagé. Malheureusement il semblerait qu’à partir du moment où il faut parler à des vrais gens (même des journalistes, car OUI les journalistes sont des vrais gens), les politiques s’emmêlent sérieusement les pinceaux, un peu comme Claire Chazal sans son prompteur ou David Guetta sans le mode « Mix Automatique » de ses platines (qui sont de toute façon entretenues par Joachim Garraud).

Christine Albanel, prête à tout désormais pour faire parler d’elle (vu qu’on ne sait pas trop ce qu’elle fait actuellement) nous agrémente d’une double ration de LOL en adressant toutes ses félicitations (!) à Didier Mehdi (!!). Didier Mehdi que personne ne connaît en dehors d’elle (nous non plus d’ailleurs), mais DJ Mehdi n’a malheureusement pas plus de succès auprès – pêle-mêle – de Jean-François Copé, d’Eric Woerth ou de Benjamin Lancar. Ce dernier tente de s’en tirer à bon compte en nous avouant (attention : l’aveu qui va suivre la fin de cette parenthèse pourrait choquer les âmes les plus sensibles) être fan de Ménélik. Merci Benjamin parce qu’en fait, on se dit a posteriori qu’on sait à peu près autant ce que fait Christine Albanel de sa vie que Ménélik. C’était préparé Benji hein ? Tu vas REP A SA un de ces jours ? Sinon on t’dira bye bye.


PS : cet #IdiotDuJour aurait pu être apolitique, OUI IL AURAIT PU, mais le vote a décidé, en toute démocratie, en toute transparence, je dois vous avouer qu’il a été en compétition avec cet Américain suffisamment farouche pour attaquer la même banque trois jours de suite (et finir par se faire coffrer, FORCEMENT). On peut aussi d’ores et déjà décerner le titre de #ConnardDuJour à ce chauffeur de taxi qui expulse une femme de son véhicule parce qu’elle est en train d’y accoucher. Sinon décernons le titre d’ #ImpulsifDuJour à ce loueur suisse qui met le feu à l’appartement d’un homme parce que ce dernier lui doit de l’argent et enfin celui de l’ #HoulalaDuJour à ce coach qui « entraîne » ses joueurs en les faisant s’allonger sur des tombes. Ouais bon les idiots, pour cette semaine on vous dit bye bye.

PS2 : ah oui pardon, [wikipop language= »fr »]Christine Albanel[/wikipop] bosse désormais chez France Télécom. Et il paraît que Ménélik fait encore de la musique…

PS3 : coucou les gens de droite, ne soyez pas vexés, Martine Aubry adore tout autant le rap que vous

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.