#IdiotDuJour : Ou comment un fil vient mettre la zizanie dans un défilé de Miss

Samedi soir dernier, Alina Buchschacher a été sacrée Miss Suisse après une élection marquée par de multiples incidents, dont celui concernant Cleo Heuss et un certain fil qui dépassait de sa culotte…

Car oui, soyons objectifs – et surtout objectives – ce fil a une drôle de trombine non ? La jeune femme ainsi que la Madame de Fontenay suisse, Karina Berger (vous êtes ravi(e) d’apprendre son existence hein ?), soutiennent mordicus que c’est un fil de la robe qui dépassait. Mais voyons ! Il ne faudrait pas nous prendre pour des pommes car oui, ça ressemble beaucoup au cordon d’un tampon intime !

Vitesse et précipitation n’ont jamais fait bon ménage dans ce genre d’évènements et cette petite mésaventure en est un exemple encore plus flagrant… La prochaine fois, mais y en aura-t-il une (bah oui ça l’a tellement fichu mal, et puis de toute façon les Suissesses elles sont… oui bon j’ai rien dit et oui ce propos a été piraté par un rédacteur en chef qui aime insérer des bêtises), les nanas vont se regarder sous toutes les… coutures avant se se lancer sur scène !



PS : Sinon c’est pas le trou (quoi ce n’est pas l’expression originale ?), mais vous savez qu’on aurait pu vous parler de TOTALEMENT AUTRE CHOSE ? Et que si l’ #IdiotDuJour team n’était pas aussi gentille et magnanime qu’elle ne l’est vous ne sauriez même pas le contenu de ces autres articles HEIN VOUS LE SAVEZ ÇA ? Bref, les autres prétendants – mais recalés pour ce soir, bouh, ouin – sont donc (roulement de tambour) ces sympathiques cambrioleurs qui dévalisent un fourgon rempli de linge sale, ce médecin brésilien qui envoie une de ses patientes encore vivantes à la morgue dans un sac plastique, cette gardienne de football qui réussit l’exploit de prendre un but parce qu’elle se prend le poteau dans la figure et enfin, et c’est un chouia moins LOL, les 7-Eleven qui proposent des jouets à l’effigie… d’Adolf Hitler. A tous ceux-là, repassez en deuxième semaine ! Bisous.

Gwendal Perrin

Journaliste, social media manager et miauleur professionnel. Juke-box exigeant, esprit Bauhaus et tonalités mineures. Dérive saisonnière Eurovision. Contact : perrin.gwendal(a)gmail(p)com.